Cet article date de plus de 3 ans

Un dimanche de toros. Les estocades privent de triomphe les toreros à Lima et Mexico

Mexico ouvrait sa saison par un duel hispano-mexicain, El Juli vs Joselito Adame : El Juli en est le vainqueur aux points. Lima offrait à José Garrido sa confirmation d'alternative : le jeune torero d'Exdremadura n'a pas déçu.
Dimanche 19 novembre, Monumental de Mexico. El Juli "al natural".
Dimanche 19 novembre, Monumental de Mexico. El Juli "al natural". © monumentalmexico.com
Dimanche 19 novembre 2017
Lima (Pérou).
Plaza de Toros de Acho.
Troisième Corrida de l'abonnement. 
6 toros de Santa Sosa de Lima, de belle allure et propices au buen toreo.

Manuel Escribano : silence et salut.
Paco Ureña : salut et applaudissements .
José Garrido (qui confirmait l'alternatice au Pérou) : ovation et ovation.
Entrée :1/2

Peu de monde dans les gradins pour une prmière dans les arènes d'Acho, une confirmation d'alternative. Le bon jeu des toros a contrasté avec l'échec des trois toreros épée en main. José Garrido, le mieux servi par le tirage au sort, a pleinement convaincu.

Lima



Dimanche 19 novembre 2017
Mexico DF.
Plaza de Toros Monumental.
Première Corrida de la Temporada Grande 
6 toros de Teófilo Gómez, de pauvre présence, faibles et dépourvus de caste. 

Julián López "El Juli" : une oreille, tour de piste et silence.
Joselito Adame : opinions partagées, silence et applaudissements.
Temps frais, vent gênant.
Entrée : 30 000 (toutes les places "numérotées" étant occupées).

Une seule oreille pour El Juli après la faena au premier toro de l'après-midi, Compadre, le moins mauvais des six. Après une faena autoritaire et sans faute au troisième, il aurait pu couper une autre oreille s'il avait été plus rapide au moment de la mise à mort.
Joselito Adame a multiplié les efforts pour maintenir ses "opposants" debout et convaincre le public. En vain.

Mexico, 19 novembre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie