• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Qui sommes-nous ? en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

Le lundi soir après le Soir 3 Un mercredi par mois après Enquêtes de région
Logo de l'émission Qui sommes-nous ? en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

France 3 Occitanie rend hommage au réalisateur Rachid Oujdi

Rachid Oujdi / © Audrey Moraux
Rachid Oujdi / © Audrey Moraux

Le réalisateur Rachid Oujdi, nous a quitté brutalement, le 30 décembre 2018. Il avait 51 ans. France 3 Occitanie lui rend hommage en lui dédiant une soirée documentaire. Deux de ses films "Moi, Magyd Cherfi" et "J'ai marché jusqu'à vous" seront diffusés le lundi 14 janvier 2019, à partir de 23H40.

Par Guiseppin Marie-France

Revoir l'émission

Le réalisateur Rachid Oujdi nous a quitté brutalement, le 30 décembre 2018, suite à un infarctus. Il avait 51 ans. 

Lundi soir 14 janvier à partir de 23h40, France 3 Occitanie lui rend hommage à travers une soirée documentaire. 

Voir la bande-annonce
BA soirée documentaires en hommage à Rachid Oujdi
 
  • A 23H40 : Moi, Magyd Cherfi, - portrait intimiste d'un chanteur devenu écrivainChez lui, à Toulouse, Magyd Cherfi se confie, se livre, s’ouvre et nous interpelle. Moments uniques, moments intimes avec celui qui ose avouer avoir fait des choses, d’abord, pour les autres… Pour être aimé ? Pour être accepté ? Ou bien, finalement pour se perdre et mieux se retrouver ?
     
  • A 00H30 : J'ai marché jusqu'à vous - récits d'une jeunesse exilée. À travers des parcours de vie aussi poignants qu’intimes, ce documentaire explore le processus d’intégration des mineurs isolés étrangers, ces jeunes de moins de 18 ans venus du monde entier, souvent au péril de leur vie, qui débarquent à Marseille, sans bagage ni visa, pour tenter d’y construire un avenir.

Rachid vivait près de Marseille. Grand humaniste et réalisateur engagé, ses films avaient plusieurs fois marqué le public :
 
Rachid avait également réalisé des clips pour le groupe Zebda, Mouss et Hakim et les HK. Il avait travaillé sur l'écriture et la réalisation du making-of du film de Radu Mihaileanu "La source des femmes".

Très engagés dans l'association S.O.S. Méditerranée, lui et sa femme, Sylvie, avaient adopté deux jeunes migrants.

Rachid marquait les esprits. D'abord par sa profonde humanité, mais aussi par son immense talent. Sa disparition nous touche profondément. 

Laure Cornéjo, déléguée à l'antenne et aux programmes - France 3 Occitanie
Notre rencontre était récente. Toulouse printemps 2017, Thierry Aflalou me présentait Rachid Oujdi et leur projet de film sur Magyd Cherfi. Ils promettaient un film intimiste. On pouvait y croire car j'ai tout de suite décelé chez Rachid ce supplément d'âme qui avait déjà permis de recueillir la parole rare des Chibanis ou des migrants. Je n'ai pas été déçue .Dans ce film qu'il appelait "sa récréation ", Rachid nous livre un Magyd Cherfi tel que personne ne l'avait jamais filmé auparavant. Même si le temps d'un documentaire est trop court pour connaître réellement quelqu'un, pendant cette collaboration, j'ai mesuré l'être exceptionnel qu'était Rachid Oujdi. Discret, plein d'humilité et pétri de talent. Passionné et révolté par l'injustice, capable, par sa sensibilité, de mettre en lumière les invisibles.Un de ces hommes, tout simplement une belle personne, que notre travail et la vie nous offrent, parfois, un jour, le privilège de rencontrer. J'ai eu cette chance. Merci Rachid Oujdi. Tes films vivront sur France 3 Occitanie.

Thierry Aflalou, producteur - Comic Strip Productions
"J'ai perdu un ami, un frère de route, un compagnon indéfectible et nous sommes très nombreux orphelins... de nos chers Chibanis qui ont retrouvé une dignité grâce à lui, à ces mineurs isolés étrangers à qui il a tellement donné. Le vide est immense. Incommensurable. Nous allons faire en sorte que le sillon creusé par son talent immense et sa si belle générosité ne se tarisse pas. Les films restent paraît-il faisons alors en sorte qu’il en soit ainsi. Merci Rachid. Pour tout."

Sabine Simtob, monteuse - France Télévisions
"Rachid...depuis que tu as quitté ma salle de montage...J’attends que tu reviennes l’habiter le temps de faire un film qui te ressemble encore... Je viens d’apprendre que tu ne reviendras plus et ma tristesse est immense... Rachid...rayonnant, humaniste, sensible, intelligent, doux... J’ai eu tellement de chance de te rencontrer, de travailler auprès de toi..."

Fabrice Audouin, responsable post-production vidéo - France Télévisions
"Rachid, ça a été un grand plaisir de te recevoir dans nos murs lors du montage de ton film documentaire « Moi, Magyd Cherfi », une belle rencontre comme on aime pouvoir en vivre parfois. Ces quelques semaines passées en ta compagnie furent très agréables, et je ne dis pas ça seulement pour les galettes que tu m’offrais quotidiennement ! Ton extrême gentillesse, ta générosité et ta bonne humeur restent dans nos mémoires comme le marqueur de la belle personne que tu étais et resteras pour nous tous. On t’attendait pour monter ton prochain film. Tu nous fais faux bond mais nous savons que tu n’es pas loin de nous, au moins dans nos cœurs. A bientôt, l’ami !"
 
Rachid Oujdi, auteur et réalisateur / © DR
Rachid Oujdi, auteur et réalisateur / © DR



 

Montpellier : l'Occitanie, première région à être touchée par l'épidémie