occitanie
Choisir une région

La France en vrai

Le lundi soir vers 23.00
Logo de l'émission La France en vrai

Santé connectée : les territoires, le numérique et la santé

Télémédecine en Finlande / © Maryse Bergonzat
Télémédecine en Finlande / © Maryse Bergonzat

Dans nos campagnes, l'accès à la santé relève parfois du parcours du combattant. Ici et là, la demande de soins ne cesse d'évoluer et l'hôpital sature. Pourtant, dans certains pays comme la Finlande, ou même l'Espagne, des solutions efficaces, connectées et à distance, ont déjà été adoptées... 

Par Marie-France Guiseppin

Revoir l'émission

A l’ère du numérique, si les nouvelles technologies, nous préparent à une vie différente, c’est dans le domaine de l’accès à la santé que cette révolution sera la plus déterminante, notamment dans les zones reculées, où la demande de soins ne cesse d’évoluer.

Extrait

extrait du documentaire Santé conectée


Des médecins et patients, ont compris que le mode de vie connecté, pouvait permettre de se soigner, tout en restant chez soi, même dans les territoires les plus isolés. Ici et là, en France ou ailleurs, certains mènent des expérimentations qui pourraient bien se généraliser...

Dans les pas d'un consultant qui débusque les pratiques innovantes partout en Europe, la réalisatrice, Maryse Bergonzat, part à la rencontre de ces laboratoires vivants de la santé connectée, précurseurs en Ostrobotnie (Finlande), balbutiants et prometteurs en Ariège (France), inventifs et inspirants en Aragon (Espagne).
 
SANTE CONNECTÉE
Les territoires, le numérique et la santé
 
Un film de Maryse Bergonzat
Une coproduction Eléazar et France Télévisions (France 3 Occitanie)


Diffusion sur France 3 Occitanie, le 27 avril 2020, vers 23h10. Rediffusion le 4 janvier 2021, vers 23 heures.

Village d'Ercé en Ariège / © Maryse Bergonzat
Village d'Ercé en Ariège / © Maryse Bergonzat

Dans la période sombre que nous traversons actuellement, n'est-il pas le moment idéal (façon de parler...) de repenser un peu les choses ? Même si, de gré, ou plutôt, de force, le Covid-19, nous y invite...

L'accès aux soins est un trésor précieux. On le savait déjà, mais aujourd'hui, au coeur de la crise, cela prend tout son sens. Même les personnes qui n'étaient pas jusqu'ici, concernées par la maladie, prennent peut-être davantage conscience de cette fragilité...

Alors, le moment est peut-être venu de réfléchir à des solutions pour adapter l'accès à la santé dans nos territoires français. Le documentaire de Maryse Bergonzat, tombe à point nommé. Il nous éclaire et nous invite à la réflexion. Prévenir et préserver davantage les populations, est possible. Et si demain nous faisions de l'isolement un avantage ?

Aujourd'hui, les jeunes et nouveaux médecins ne sont plus attirés par les territoires ruraux. Au fond, ils fuient un système qui ne les fait plus rêver. Beaucoup trop de contraintes et pas assez de bénéfices.

D'un autre côté, nombreux et nombreuses sont celles et ceux, qui souhaiteraient ré-investir les campagnes de leur présence. Mais, certaines carences, propres aux zones isolées, et notamment en matière de santé, peuvent faire réfléchir... et finalement se dire, que la ville reste une valeur sûre, lorsqu'on arrive à la fleur de l'âge...

Poutant, certains pays ont fait le choix de s'adapter. En Finlande, le pays a tout fait pour maintenir les populations sur les territoires reculés comme au Nord, en Ostrobotnie, où pourtant, l'épreuve du climat s'interpose. En Espagne et notamment en Aragon, dans une zone immense et très peu peuplée, la population vieillissante, bénéficie de ressources médico-sociales adaptées. Avec de l'innovation, mais aussi de la participation citoyenne...

Dans nos contrées d'Occitanie, Maryse Bergonzat nous emmène en Ariège et particulièrement dans le Couserans, où des initiatives de soins à distance ont pu être tentées...

Téléconsultations à Saint-Girons / © Maryse Bergonzat
Téléconsultations à Saint-Girons / © Maryse Bergonzat

Maryse Bergonzat, auteur et réalisatrice du film 

Il y a 5 ans, j'écrivais  un autre projet de film quand Daniel Poulenard m'a parlé de son travail. J'ai tout de suite été attirée par cette expérience avec les médecins Ariégeois et Aragonais. Pour moi, un retour dans les Pyrénées pour un sujet si essentiel, l'accès à la santé, et en Espagne en plus, permettait de poursuivre le travail que j'avais commencé là-bas, fin des années 80 avec le Magazine Pyrénées-Pirineos.
 
Aussi, retourner dans les Pyrénées Aragonaises où se trouvent  les zones les plus vides, à la population la plus âgée voire, la plus pauvre de la région, et en même temps, aller sur les lieux d'où sont parties les innovations les plus importantes, justifiait le projet de film. 

 En France, le sujet est difficile, poussif comme le dossier médical partagé  (lancé en 2004). On n'en parle pas, ou quand on en parle c'est pour "vendre" tout de suite l'excellence technologique ! On est  bien loin de la problématique des habitants des zones rurales qui voient leur médecin vieillir, comme eux. Mais à  cette époque-là encore je ne mesurais pas combien faire un film sur ce sujet clivant allait être compliqué... 
 
Le moteur principal était  de m'intéresser à la vie dans les territoires ruraux. Toujours plus désolée de traverser ces villages aux portes et volets fermés, aux vitrines des magasins "passées au blanc d'Espagne" ... de voir ces villages s'éteindre, sans avenir. 
 
L'expérience  des médecins du Couserans a ouvert l'horizon de ce film : Le fait de pouvoir retourner vivre dans les zones rurales, faire revivre les villages car nous pourrons y travailler à distance et bouger, profiter du plein air, du calme, de la nature...

En Ariège... / © Maryse Bergonzat
En Ariège... / © Maryse Bergonzat

Nous sommes nombreux à passer énormément de temps sur un clavier, devant un écran, bloqués sur une chaise et si ce temps de travail pouvait être compensé par une vie autre, pleine d'exercices, marcher, prendre l'air, faire je jardin par exemple.. nous nous sentirions certainement en meilleure forme ! 
L'accès à la santé étant la première demande des populations, une fois qu'il sera pensé et organisé,  il ne pourra que favoriser ces installations.
 
Ce film a été fait pour France 3 Occitanie et Aragon TV. J'espère qu'il  sera vu dans d'autres régions de France et d'Europe. J'espère aussi que les élus locaux le verront. Que les expériences locales vont se multiplier et qu'elles seront considérées et soutenues par les pouvoirs publics qui ont le pouvoir de les faire grandir... On peut s'inspirer les uns des autres et c'est ce que ce film montre.

Trois régions européennes.Trois cultures.Trois approches de la médecine.Trois systèmes de santé différents...

Un film pour réfléchir ! 
 

Maryse Bergonzat, auteur et réalisatrice / © DR
Maryse Bergonzat, auteur et réalisatrice / © DR

 

Maryse Bergonzat réalise des documentaires depuis les années 90. 

Après une licence d'histoire de l'art et le diplôme d'études supérieures audiovisuelles à l'Université Toulouse Le Mirail, (D.I.E.S.A.V), Maryse Bergonzat collabore dès les années 80, avec la Télévision Régionale France 3, qui développe ses programmes et notamment sur la série "La petite vadrouille" et le magazine transfrontalier : "Pyrénées-Pirineos". 
 
Des documentaires également réalisés pour Arte :  

  • Thema, - "M&K Krafft"- "Au rythme de la terre" 90', "Trois jardiniers" 60', "Le dimanche, une enquête Sentimentale" 52', "Gloire aux ânes" 70', "Voyage au pays des Femmes" 52', "Rendez-vous Nomade"70 '.
  • Case Sciences et Découverte : "Ait Bougmez" 52', "Somnolence" 52'

Une collaboration au Magazine Cut Up... 

Puis sur France 5 avec la série : "Volcans"- 4x52'.  Et France 2 , avec "Le Bonheur" 60'. 

Et toujours pour France 3, avec les documentaires :

  • "Bal sur la Place", "Habaneras" "Le Balancement des Sentiments",  "Les frères Ravier", "Jouer avec le feu", tout en collaborant sur des programmes régionaux  comme les séries de magazines "Bonjour l'ancêtre", "Le fin Mot", "Passages". 

En ce moment, Maryse collabore au Magazine Basque Xirrita (France 3 Nouvelle Aquitaine) et développe des projets de films documentaires.