Viure al País

Tous les dimanches à 10h55
Logo de l'émission Viure al País

Manduel dans le Gard (30), un village qui s'inscrit dans la tradition du félibrige.

Présentation émission du 20 octobre 2019 / © France 3 Occitanie - Viure al País
Présentation émission du 20 octobre 2019 / © France 3 Occitanie - Viure al País

Ce numéro vous est présenté par Géraud Delbès. Au programme :  Manduel e "li gent dou Bufaloun" (30) / Artesanat : las bodegas de Sòfia e Jacques (11) / Biais amb una receta : los farçons (12)

Par Sanchez Vicenta

Revoir l'émission

PAÍS: LI GENT DOU BUFALOUN
Par Aymeric Jonard et Enrique Garibaldi


A l'instar de nombreuses localités du Gard oriental, le village de Manduel s'inscrit dans la tradition du félibrige. L'association "li gent dou Bufaloun" s'efforce de maintenir la langue et les traditions par l'organisation d'une journée provençale et de cours destinés aux confirmés comme aux débutants. Le chant choral est également utilisé comme moyen pédagogique d'apprentissage. Les membres de l'association ont à cœur leur rôle de transmission du parler d'oc en utilisant les moyens dont ils disposent  pour mener à bien leur mission.


ARTESANAT: LAS BODEGAS DE SÒFIA E NICOLAS
Par Sirine Tijani et Marc Raturat
Fabrication bodegas / © France 3 Occitanie - Viure al País
Fabrication bodegas / © France 3 Occitanie - Viure al País

Dans cet épisode de notre série consacré aux artisans, nous nous sommes rendus à Rivel dans l’Aude, chez Sophie Jacques et Nicolas Serano. La bodega est une cornemuse originaire du Lauragais et de la Montagne Noire. Sophie, musicienne connue et reconnue, est également professeur de bodega. C’est en 2004, quand elle avait de plus en plus de difficultés pour trouver des cornemuses à prêter à ses élèves que Nicolas Serano décide de l’aider. Ensemble, ils fabriquent désormais trois cornemuses par an.


BIAIS: LOS FARÇONS
Coproduction Piget / France Télévisions
Les farsous / © Piget
Les farsous / © Piget

Nous vous proposons de revoir cet épisode de notre série Biais avec Louis et Paulette qui habitent dans l’Aveyron, en Viadène, entre le Carladez et l’Aubrac. Dans le temps, lorsque la mère de Paulette cuisinait un chou farci, elle faisait des farsous pour ne rien gaspiller. Aujourd’hui, Paulette, perpétue la tradition avec ce savoir-faire culinaire. Les farsous sont très connus dans tout le Nord Aveyron, on en trouve souvent dans les marchés au même titre que l’Aligot. Ces petits farcis peuvent être cuisinés de différentes façons. Ceux de Paulette sont composés de blettes, persil, œufs, farine, oignons, sel et poivre. Ils peuvent être servis chauds ou froids et ils se partagent avec plaisir.