• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Viure al paìs

Tous les dimanches à 10h55
Logo de l'émission Viure al paìs

Spécial Nîmes

Nîmes : La Maison Carrée / © @ France 3 Occitanie - Viure al Pais
Nîmes : La Maison Carrée / © @ France 3 Occitanie - Viure al Pais

Découverte de la ville à travers divers auteurs Nîmois - Fòto d'òc avec Amy Cros, journaliste occitanophone - Biais : L'Agriada de Sant Gil - Lo Mot n°3 : "Reborsièr" - Et une visite des monuments les plus connus avec nos deux invités : Eric Lhéritier et Estelle Mazodier.

Par Sanchez Vicenta

Revoir l'émission

Pour cette deuxième émission thématique de l’année nous vous proposons de découvrir la ville de Nîmes, dans le Gard (30) en compagnie de nos deux invités :
- Eric Lhéritier, instituteur à la Calandreta Aimat Serre de Nîmes où il effectue des visites des arènes en occitan pour ses élèves et pour des adultes parfois.
- Estelle Mazodier, professeure d’occitan, présidente de l’IEO 30 et co-présidente de la MARPOC (Maison pour l’Animation et la Recherche Populaire Occitane) qui organise chaque année l’Université Occitane d’Été.

      
LO MOT : REBORSIER
Coproduction Piget /France Télévisions

LO MOT est une série de vingt épisodes de 2 minutes dans lesquels des mots ou expressions occitanes sont expliqués par des enfants. Dans cet épisode le mot « Reborsièr » nous est raconté par des enfants de la Calandreta Aimat Serre de Nîmes : il désigne les « râleurs », les « jamais contents », mais aussi … les Nîmois, car : qui n’est pas « Reborsièr » n’est pas Nîmois …
Les Reborsièrs de l'école Aimat Serre de Nîmes / © Piget - France Télévisions
Les Reborsièrs de l'école Aimat Serre de Nîmes / © Piget - France Télévisions


BIAIS : L'AGRIADA DE SANT GIL AMB NATALIA E ARLETTE
Coproduction Piget /France Télévisions

L’agriade est un plat de viande mijoté typique de Saint-Gilles  dans le Gard, en Camargue, tout près de Nîmes !
Il se compose de paleron de bœuf, d’oignons, persil, ventrèche, jambon, anchois, câpres et citron, le tout assaisonné d’huile, vinaigre, thym et laurier. C’est aux halles de Nîmes que nous retrouvons Nathalie et sa fille, en quête des ingrédients nécessaires pour réaliser l’agriade saint-gilloise, dont elles vont nous livrer quelques secrets… C’est la maîtresse de maison de la manade Riboulet à Saint-Gilles qui a un jour transmis cette recette à Nathalie, un héritage culinaire qu’elles ont aujourd’hui voulu nous transmettre. Le nom « Agriade » vient du mot « agre »  en occitan qui veut dire « aigre ». Arlette tient un restaurant qui s’appelle Halle Auberge dans les halles de Nîmes où l’on peut manger ce fameux plat.

Agriada de Sant Gil / © Piget - France Télévisions
Agriada de Sant Gil / © Piget - France Télévisions


FÒTO D’ÒC : AMY CROS
De Myriam François et Laurence Boffet

Le Fòto d'òc a rendez-vous avec Amy Cros, pétillante journaliste née en Provence où elle a planté son arbre. Elle a découvert l'occitan à Avignon à l'université et a trouvé dans cette langue les racines qui lui manquaient. Elle voulait enseigner les langues étrangères et la voilà qui défend l'occitan bec et ongles. Actuellement elle travaille pour la télé associative nîmoise Tè Vé Òc, mais la nuit elle écrit des poèmes et des contes. Une trobairitz (troubadouresse) en herbe, c'est sûr !
 Amy Cros dans le Fòto d'òc / © France 3 Occitanie - Viure al Pais
Amy Cros dans le Fòto d'òc / © France 3 Occitanie - Viure al Pais


DESCOBÈRTA : LITERATURA NIMESENCA
De Guillaume Gratiolet et Marc Raturat

Nîmes est une ville de lettres : berceau du maître de la littérature moderne, Robert Lafont, décédé en 2009, elle a aussi accueilli Frederic Mistral le temps de ses années au Lycée. De nombreux écrivains font partie du patrimoine nîmois : Antoine Bigot (dont la statue trône dans les jardins de la Fontaine), Jordi Peladan, Danielle Julien, Aimat Serre, Jorgi Gros, Lisa Gros ou encore Matthieu Poitavin, un jeune auteur que nous avons rencontré. Tel le personnage du roman de ce dernier , “Sus lei piadas de l’absenta”, nous avons parcouru les rues de la ville antique en quête de son âme occitane. Nous avons rencontré des auteurs et passionnés qui assurent la mémoire et la vitalité de la littérature provençale.  Nous avons aussi participé à une interprétation d’un texte tiré du « Poème du Rhône » de Mistral par Isabelle François et Denis Lanoy. Cette lecture avait lieu à la Maison des Littératures à Voix Hautes, un lieu récemment ouvert à l’attention des amoureux des Lettres et de la littérature occitane.
Nîmes : maison de Frédéric Mistral / © France 3 Occitanie - Viure al Pais
Nîmes : maison de Frédéric Mistral / © France 3 Occitanie - Viure al Pais

 

Isabelle Catherine, directrice artistique du Point Com