Cet article date de plus de 8 ans

Une enseignante agressée par une mère de famille dans une école privée d'Alès dans le Gard

Une mère de famille a agressé physiquement une enseignante d'une école maternelle d'Alès nécessitant l'intervention de deux autres professeurs des écoles pour les séparer, selon le procureur Thierry Lescouarch.
illustration - archives
illustration - archives © AFP

Les faits se sont produits mardi après-midi à la sortie des classes, dans une école maternelle privée d'Alès.

La mère de famille sera convoquée le 25 janvier 2013 devant le tribunal correctionnel d'Alès, dans le Gard, a précisé la même source, confirmant une information du site internet midilibre.fr.

Elle comparaîtra pour "violences volontaires dans un établissement scolaire" et "outrages à personnes en charge du service public", a indiqué le magistrat.
L'enseignante agressée n'a pas été blessée et ne s'est vu prescrire aucune interruption temporaire de travail (ITT), a précisé le procureur.

La mère de famille, qui a été placée en garde à vue avant d'être relâchée mercredi soir, a reconnu l'agression mais a contesté les faits de strangulation avec un foulard dont s'est plaint l'enseignante. En outre, la mère de famille a présenté ses excuses, a encore indiqué M. Lescouarch.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice éducation