Euro 2016 : Gilbert Collard demande l'annulation de la compétition

Publié le Mis à jour le

Le député du Gard Gilbert Collard, proche du Front national, réclame l'annulation de l'Euro 2016 de football en France, qui se tiendra de 10 juin au 10 juillet face au risque d'attentats. Le vice-président du FN Florian Philippot plaide lui à l'inverse, pour que ce rendez-vous sportif soit maintenu.


"Moi, je suis meurtri à l'idée d'annuler (...) parce que c'est un spectacle magnifique. Mais comment va-t-on assurer la sécurité ?", s'est interrogé l'avocat sur iTELE.

Video collard itele euro 2016 annulation

"Là encore, c'est une responsabilité d'Etat. Moi, si j'étais aux responsabilités, je ne prendrais pas le risque d'exposer nos populations à un attentat (...). La sécurité de nos concitoyens est une priorité. La festivité, quand elle se paie au prix du sang, non !", a ajouté le député du Gard, membre du Rassemblement bleu marine.


A l'inverse, le vice-président du FN, Florian Philippot, juge que ce grand rendez-vous sportif doit être maintenu.

Il faut que l'événement ait lieu. Pas question de modifier notre vie sociale et de l'adapter aux contraintes des terroristes, ça serait faire leur jeu", a-t-il déclaré sur BFMTV/RMC.


"Maintenant, il faut prendre toutes les précautions nécessaires", a ajouté le bras droit de Marine Le Pen.

Le gouvernement assure qu'une sécurité maximale entourera l'organisation de l'Euro-2016.
Le Premier ministre, Manuel Valls, a indiqué dimanche que les "fan-zones", qui accueilleront les amateurs de football avec retransmission des matches, seraient autant "sécurisées" que les stades eux-mêmes.