• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Evangelisti, Massias et 9 autres jouteurs qualifiés pour les revanches

SETE - Tournoi de Joutes Languedociennes avec Aurélien Evangelisti et David Monfrance / © MAXPPP/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/Vincent ANDORRA
SETE - Tournoi de Joutes Languedociennes avec Aurélien Evangelisti et David Monfrance / © MAXPPP/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/Vincent ANDORRA

Dans le tournoi des lourds du lundi de la Saint-Louis, à Sète. 11 jouteurs se sont qualifiés pour les revanches, c'est-à-dire les phases finales. Parmi eux, le Sétois Aurélien Evangelisti, tenant du titre, 7 fois vainqueur, et le Frontignanais Claude Massias, 4 fois vainqueur.

Par Valérie Luxey

Ils sont 11, à avoir décroché une place pour les revanches, après 5 heures d'affrontements dans ce tournoi de joutes "poids lourds", la catégorie reine de ces fêtes de la Saint-Louis, à Sète.
Parmi ceux qui participeront aux phases finales, en début de soirée, le tenant du titre et septuple vainqueur: Aurélien Evangelisti.

6 autres prétendants déjà qualifié

Avant le sociétaire de la Jeune Lance Sétoise, 6 autres jouteurs se sont qualifiés: le Palavasien David Aprile (vainqueur en 2009) les Agathois Thierry Lognos et Jean-Louis Montels (finaliste l'an dernier), Stéphane Petroff (Amicale des Jouteurs de la Pointe Courte), Hervé Perez, de la Jeune Lance Sétoise, et l'espoir frontignanais Sylvio Cuciniello.

Massias: la retraite après les revanches

Légende du monde des joutes languedociennes, tant par son palmarès que par son attitude exemplaire, le Frontignanais Claude Massias s'est lui aussi qualifié en fin d'après-midi.
Lui qui avait annoncé vouloir prendre sa retraite à l'issue de ce lundi devra attendre la fin des revanches pour raccrocher définitivement lance et pavois.
Enfin, sur les coups de 19 heures, le Mézois Cédric Augé, les Sétois Maxime Molto et Olivier Soula (double vainqueur du tournoi) se sont joints au groupe des qualifiés.

Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs finalement suspendu jusqu'au 1er novembre

Les + Lus