"Farid Fillon" : pour Collard, Philippot "se méprend" sur la liberté d'expression

Publié le Mis à jour le
Écrit par Z.S. avec AFP

Gilbert Collard, député apparenté FN du Gad, a estimé mardi que Florian Philippot, vice-président du Front national, "se méprenait" sur la liberté d'expression, à propos des attaques sur les réseaux sociaux surnommant François Fillon "Farid Fillon". 


Selon Gilbert Collard, député du Gard, Florian Philippot, vice-président du Front national, "se méprend" sur la liberté d'expression, à propos des attaques sur les réseaux sociaux surnommant François Fillon "Farid Fillon".

Pour Collard, Philippot "se méprend"


"Si Florian Philippot croit que c'est cela la liberté d'expression, il se méprend sur la portée symbolique de la liberté d'expression", a déclaré le député du Gard sur Europe 1. "La liberté d'expression, ce n'est pas un papier hygiénique. (...) Je trouve que François Fillon est communautariste mais que l'on n'a pas à l'appeler +Farid Fillon+, parce que ce n'est pas correct, ce n'est pas convenable, tout simplement", a-t-il regretté.

Pour Philippot, "c'est la liberté d'expression"


Florian Philippot avait affirmé vendredi dernier sur RTL à propos de cette campagne de caricatures sur les réseaux sociaux, que "ça existe, et c'est la liberté d'expression, mais ce n'est pas notre manière à nous de faire de la politique". Louis Aliot, également vice-président du FN, avait déploré lundi sur franceinfo les attaques "minables" sur les réseaux sociaux, en estimant que "Internet est devenu un lieu d'anarchie, tout le monde se fait insulter, je le déplore. C'est un peu minable, on n'a pas besoin de ça pour attaquer François Fillon".

Les cadres du FN à nouveau divisés


Ce n'est pas la première fois que les deux cadres du FN ne sont pas d'accord. En janvier dernier, le député du Gard Gilbert Collard avait dit qu'il voterait pour la prolongation de l'état d'urgence proposée par François Hollande. Le vice-président du FN Florian Philippot avait lui estimé qu'il s'agit d'une opération de communication.