• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Feria des vendanges : Daniel Luque coupe la seule oreille du jour

Daniel Luque lors de la feria des vendanges de Nîmes. 18 septembre 2015. / © MaxPPP
Daniel Luque lors de la feria des vendanges de Nîmes. 18 septembre 2015. / © MaxPPP

L'Espagnol Daniel Luque a remporté une oreille lors de la première corrida de la feria des vendanges. Les arènes de Nîmes ont abrité 3.500 spectateurs pour cette première corrida vendredi soir. Les festivités durent jusqu'à dimanche soir.

Par AL avec AFP


La première corrida de la feria des vendanges de Nîmes a été regardée vendredi soir par 3.500 spectateurs. Avec un cartel composé d'un matador andalou et de deux toreros sud-américains, elle a permis à l'Espagnol Daniel Luque de récolter la seule oreille du jour.

Pour ce rendez-vous, le lot de Puerto San Lorenzo, de correcte présentation, a proposé des tempéraments inégaux, entre caractère bien exprimé et fadeur. A l'occasion de sa confirmation d'alternative, en France, le Mexicain El Payo a montré une application constante, du savoir-faire aussi, mais sans parvenir à la muleta, à construire des faenas intenses.

Pour l'autre torero mexicain de l'affiche, Joselito Adame, journée en demi-teinte à cause de ses estocades défectueuses. Avec son tempérament, son style un peu brutal certes, mais sa décision, le matador, a, avec la muleta, donné une preuve de sa volonté de s'imposer. Mais l'acier, à l'issue de ses deux combats, lui a interdit de voir ses efforts récompensés.

La seule récompense du jour est donc restée en Europe. Avec Daniel Luque, les aficionados ont revu le maestro plusieurs fois ovationné dans cette même arène. C'est avec son premier combat seulement qu'il a pu extérioriser sa personnalité et son autorité, son dernier adversaire, sans ressort, ne lui permettant rien de notable.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus