• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Feria des vendanges à Nîmes : six oreilles et une queue coupées en matinée

Nîmes - Juan Bautista obtient un triomphe total en coupant trois oreilles et une queue - 18 septembre 2016. / © maxppp
Nîmes - Juan Bautista obtient un triomphe total en coupant trois oreilles et une queue - 18 septembre 2016. / © maxppp

Pour la dernière matinée de la feria des vendanges de Nîmes, Juan Bautista, qui remplaçait Andrés Roca Rey convalescent après une blessure, a obtenu un triomphe total en coupant trois oreilles et une queue.

Par FD avec afp


A ses côtés, Thomas Joubert, spectaculairement soulevé par un toro au début de sa première faena, a récolté deux trophées à l'issue du dernier combat, tandis que José Maria Manzanares a obtenu une récompense.
Pour ce rendez-vous, le bétail des élevages de Victoriano del Rio et Cortes, correct de présentation, a été dominé par la caste du cinquième exemplaire, un toro d'une magnifique noblesse.

Face à cet adversaire, Juan Bautista a composé une faena d'une remarquable suavité. Profitant des qualités de l'animal, le maestro arlésien a dessiné des séries de muleta d'une valeur esthétique précieuse, dans un répertoire favorisant la lenteur, l'élégance et la plastique. Auparavant, combattant d'abord le premier toro de Thomas Joubert, blessé, puis offrant une nouvelle faena bien ajustée, Juan Bautista a signé à Nîmes l'une des grandes journées de sa carrière.

Pour Thomas Joubert, qui a confirmé à cette occasion son alternative, frayeur puis succès. Cueilli au début de son premier combat, le torero arlésien, transporté inconscient à l'infirmerie des arènes, victime d'un choc violent, est réapparu en piste pour le dernier combat de la matinée.
Là, avec une magnifique sincérité, il a proposé au public une faena particulièrement émouvante, dessinée avec engagement et composée avec une touchante conviction.

Troisième matador du cartel, José Maria Manzanares, dans son premier combat surtout, a réservé aux aficionados des séries au cachet artistique particulièrement relevé, toréant avec profondeur souplesse et classe.

Arènes de Nîmes: troisième corrida de la feria des vendanges

Thomas Joubert qui confirmait son alternative: conduit d'abord à l'infirmerie après un choc violent, puis deux oreilles
Juan Bautista : saluts, un avis avec une oreille et deux avis avec deux oreilles et la queue
José Maria Manzanares : une oreille et un avis avec saluts

Bétail: toros des élevages de Victoriano del Rio et Cortes bien présentés et donnant un jeu inégal
Tour de piste: le cinquième toro de la matinée a été honoré d'un tour de piste posthume
Temps: ciel clairsemé
Entrées: 8.000

Sur le même sujet

Gard : un orage de grêle a touché les vignobles entre Quissac et Remoulins

Les + Lus