Cet article date de plus de 5 ans

La ferme aquacole de Palavas révolutionne la recherche piscicole

Elle s'appelle Meditera, c'est la nouvelle grande ferme aquacole de l'Ifremer à Palavas, dans l'Hérault. Il s'agit d'une structure de recherche entièrement rénovée et modernisée, grâce à un financement européen de plus de 2 millions d'euros.
Palavas - le nouveau site Meditera de l'Ifremer - octobre 2015.
Palavas - le nouveau site Meditera de l'Ifremer - octobre 2015. © F3 LR

Des piscines flambant neuves pour faire un bon en avant.
Ces tous nouveaux équipements vont permettre la culture de micro algues à grande échelle. Et grâce à eux, demain, les chercheurs de l'Ifremer espèrent les transformer en nourriture, en pompes à CO2 industriels et ou encore en carburant pour vos voitures.

A Palavas, ce sont les capacités de la plate forme consacrée au Bar qui ont été décuplées.
500 géniteurs, 50.000 paillettes de sperme en stock, la nurserie compte un matériel génétique pour l'étude de ce poisson qui fait référence en Europe.
Avec son agrandissement, les recherches de l'Ifremer, mais aussi d'autres instituts comme le Cirad ou l'Inra pourront être mutualisées.

Mieux comprendre l'aquaculture et ses conséquences, c'est le coeur du programme Meditera.
Ce projet a bénéficié d'un financement européen de 2,3 millions d'euros pour la réfection des installations. Un investissement qui les propulsent à un niveau de recherche international, dans un domaine où les enjeux sont énormes.

Changement climatique, raréfaction des ressources agricoles, l'aquaculture recèle un océan de réponses aux défis de demain. Une partie d'entre elles pourraient se trouver à Palavas.

durée de la vidéo: 02 min 07
Palavas (34) : les nouveaux bassins de la ferme aquacole d'Ifremer

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie recherche sciences innovation sorties et loisirs méditerranée mer