Foix : pour observer le passage de Mercure, rendez-vous à l'observatoire de Sabarat

Mercure passant devant le soleil en 2016. Vous ne voyez pas la planète ? C'est le petit point en bas à gauche. / © D.Tett/MAXPPP
Mercure passant devant le soleil en 2016. Vous ne voyez pas la planète ? C'est le petit point en bas à gauche. / © D.Tett/MAXPPP

La planète passera devant le soleil ce lundi 11 novembre et pourra être observée entre 13h et 17h en Occitanie. L'occasion pour l'observatoire de Sabarat en Ariège d'ouvrir ses portes au public. 

Par M.D

Avis aux passionnés d'astronomie ! Si vous ne savez pas quoi faire pour ce lundi 11 novembre, vous pouvez aller observer le passage de Mercure devant le soleil. Un phénomène plutôt rare, qui ne se reproduira pas avant 2032. La dernière fois, la planète avait fait son apparition en 2016 :
 
Mercure passant devant le soleil en 2016
 

À des millions de kilomètres

Lors de son transit, Mercure sera donc aligné avec le soleil et la Terre, ce qui nous permet de l'observer... de très loin ! En effet, la plus petite planète du système solaire sera à environ 101 millions de kilomètres de nous. En Occitanie, elle sera visible de 13h35 à 17h28. Il sera impossible de voir ce phénomène à l'oeil nu, mieux vaudra donc se munir d'un bon télescope.
 

Où observer le phénomène ? 

Pour l'occasion, l'observatoire de Sabarat en Ariège propose une animation spéciale entre 12h et 18h. Pour la modique somme de cinq euros, vous pourrez utiliser les télescopes mis à disposition. Il est aussi possible d'amener son propre matériel. 

À Toulouse, c'est à la Cité de l'Espace qu'il faut se rendre pour apercevoir Mercure. Avec votre billet d'entrée, vous pourrez avoir accès à la Coupole de l'Astronome, dont tous les instruments seront braqués sur le soleil. Un animateur sera aussi présent pour expliquer en direct le phénomène et partager ses observations pendant le processus. 
 

Attention aux yeux 

Et pour ceux qui voudraient voir ce passage par leurs propres moyens, faites attention ! Ne regardez pas le soleil à l'oeil nu, sous peine de se brûler la rétine. Quant aux télescopes, il faut obligatoirement y installer un filtre solaire. Car une fois les dégâts causés sur l'oeil, ils sont irréparables.

Une fois bien protégé, pas de soucis, Mercure vous tend les bras ! Enfin, si vous êtes plutôt adepte de Vénus, il faudra vous armer de beaucoup de patience... elle ne sera visible qu'en 2117. 

 

 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus