Gard: les chiffres de la délinquance stagnent

Conférence de presse à Nîmes avec le préfet, la procureure et le colonel de gendarmerie du Gard / © Photo Eric Félix
Conférence de presse à Nîmes avec le préfet, la procureure et le colonel de gendarmerie du Gard / © Photo Eric Félix

Une délinquance à peu près stable dans le Gard. C'est le bilan dressé pour l'année 2015. Phénomène inquiétant : les mineurs sont de plus en plus impliqués.

Par Caroline Agullo


Pas de grand changement cette année, globalement les chiffres de la délinquance dans le Gard ont peu évolué.
Les atteintes aux biens comme les cambriolages ou les vols avec armes sont en baisse globale de 2% mais les agressions physiques, homicides compris, sont en augmentation de 5 %.

La délinquance des mineurs progresse

Fait inquiétant, le rapport fait état d'une sensible augmentation du nombre de mineurs impliqués. Les services de gendarmerie et de police observent un rajeunissement d'entrée dans la délinquance au point qu'on assiste à un manque de places dans les foyers.

Autre point noir: la hausse de la mortalité routière de 60% en un an même si le nombre d'accidents a baissé en 2015. Dans deux cas sur trois, les victimes avaient consommé alcool ou drogue.


Bilan sécurié routière dans le Gard
Récit Eric Félix

 

Sur le même sujet

Les + Lus