Un pilote de 32 ans, Steve Cabelo, s'est tué ce dimanche lors d'une course automobile sur la commune gardoise de Sabran. Une erreur de pilotage pourrait être à l'origine de la sortie de route de la formule 3000. A son bord le pilote belfortain était décédé à l'arrivée des secours.

Un accident mortel a entâché la course automobile qui se déroulait ce week-end à Sabran dans le Gard. Steve Cabelo, qui courait en catégorie production sur une Mitsubihi Lancer est décédé. Le pilote de 32 ans, originaire du territoire de Belfort, a effectué une sortie de route et s'est encastré dans des arbres et un poteau electrique. Les pompiers n'ont rien pu faire.

"A l'arrivée des secours, le véhicule se trouvait encastré dans plusieurs arbres et son pilote était déjà en arrêt cardio-respiratoire", a indiqué l'officier de communication des sapeurs-pompiers du Gard, le lieutenant-colonel Sébastien Paletti. "Malgré les tentatives de réanimation, les secours ont dû constater le décès du jeune pilote"


Enquête de la gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze

Une erreur de pilotage pourrait être à l'origine de la sortie de route du véhicule, une formule 3 000  selon le colonel Stéphane Lacroix, commandant du groupement de gendarmerie du Gard.
Le pilote  était l'un des derniers participants à s'élancer sur la course qui se déroulait sur un circuit fermé d'environ 3 kilomètres. La compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze est en charge de l'enquête.

Une course de côte presque cinquantenaire à Sabran

La 46e édition de la course de côte de Bagnols-Sabran a été suspendue. C'est l'une des manches de championnat de France de la Montagne- FFSA (fédération française du sport automobile) .La course, qui rassemblait plus de 130 participants, avait démarré vendredi et devait se terminer dimanche.