Gard : le tir à l'arc et la fauconnerie pour chasser moins dangereusement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ambre Lefevre

La saison de la chasse entraîne bien souvent de nombreux drames. Pour limiter ces incidents et promouvoir d'autres formes de débusquer du gibier, la fédération des chasseurs du Gard a présenté au public la fauconnerie et le tir à l'arc, deux pratiques moins dangereuses pour les randonneurs.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Une semaine après la mort d'un randonneur gardois, tué par un chasseur, la fédération de chasse du département organisait une journée portes ouvertes. Pour l'occasion, deux formes de chasse sans armes à feu étaient présentées : les fauconniers et la chasse à l'arc.

Une trentaine d'amateurs se consacrent aux faucons dans la région, pour pratiquer cette chasse au vol. Le principe est assez simple, les chiens débusquent le gibier et le fait s'envoler. Le rapace le poursuit alors et le tue en l'étouffant avec ses serres.

Reportage à Nîmes de Philippe Bard et Thierry Will.
durée de la vidéo: 01 min 56
Gard : le tir à l'arc et la fauconnerie comme méthodes de chasse moins dangereuses

Ces chasses sans armes à feu sortent peu à peu de la confidentialité en Languedoc-Roussillon. Ils sont ainsi près d'un millier à tirer à l'arc ou à utiliser des rapaces, à la grande satisfaction des randonneurs.