Alès : une femme retranchée dans une banque, qui menaçait de tout faire exploser, s'est rendue au RAID

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna
Une femme s'était enfermée depuis 9h30 ce jeudi matin dans une banque LCL du centre-ville d'Alès, dans le Gard. Elle menaçait de tout faire exploser. Après une heure et demie de négociation avec le RAID, la femme (floutée sur la photo) s'est rendue aux policiers. 
Une femme s'était enfermée depuis 9h30 ce jeudi matin dans une banque LCL du centre-ville d'Alès, dans le Gard. Elle menaçait de tout faire exploser. Après une heure et demie de négociation avec le RAID, la femme (floutée sur la photo) s'est rendue aux policiers.  © D. Moine

Une femme s'était enfermée depuis 9h30 ce jeudi matin dans une banque LCL du centre-ville d'Alès, dans le Gard. Elle menaçait de tout faire exploser. Après une heure et demie de négociation avec le RAID, elle s'est rendue aux policiers. 

Une femme s'était enfermée depuis ce matin dans l'agence LCL du centre-ville d'Alès, rue d'Avéjean. Elle disait être armée et menaçait de tout faire exploser, elle n'aurait eu  en réalité ni bombe, ni explosifs, mais le RAID  s'était rendu  sur place.

 Le personnel de la banque a été évacué et conduit à la brasserie du Gambrinus pour être pris en charge par les pompiers du Gard.

Franck Pocher, le gérant  de la brasserie que nous avons joint au téléphone confirme.

"Les employés de la banque LCL sont choqués. ils ont été évacués et regroupés dans la brasserie. La police a sécurisé le quartier car une personne serait entrée avec un engin explosif dans la banque du Crédit Lyonnais. Ils ont sécurisé  et évacué toute la rue. Au niveau du Gambrinus, une cellule psychologique a été mise en place".

 

Témoignage du gérant de la brasserie le Gambrinus à Alès


François Schneider, le procureur de la république a été alerté vers 9h30. Il était également sur place avec le sous-préfet. Le quartier a été  bouclé durant toute la matinée. Les employés des établissements alentours ont aussi été évacués.


La police aide les employés et les clients à s'enfuir

La femme d'une soixantaine d'années était arrivée vers 09H30 dans cette agence LCL du centre ville. Elle  aurait crié : "j'ai une bombe dans mon sac et je vais tout faire exploser." Une dizaine d'employés dont le directeur et trois clients étaient à l'intérieur de l'établissement bancaire à son arrivée. Personne n'a vu le contenu du sac.


Une bousculade s'en est suivie. La police a aidé les employés et les clients à s'enfuir. "Nous avons appelé le directeur de la banque par téléphone pour lui demander de faire sortir tout le monde par l'arrière. Tout s'est passé dans le calme. La femme n'a pas été véhémente," assure une source policière. 

Vers 12h15, un négociateur du RAID est entré en contact avec la femme par téléphone. Elle n'aurait eu aucune revendication particulière.
La femme s'est finalement rendue sans violence vers 13h45. Elle a été dirigée vers le centre hospitalier d'Alès.
 
durée de la vidéo: 01 min 21
Forcenée banque Alès ©F3LR

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.