• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Alès et Nîmes : interdiction de tout rassemblement ou manifestation

Le Préfet du Gard a décidé d'interdire tout rassemblement ou manifestations jusqu'à samedi minuit à Alès sur trois secteurs où se positionnent régulièrement les gilets jaunes. 
Le Préfet du Gard a décidé d'interdire tout rassemblement ou manifestations jusqu'à samedi minuit à Alès sur trois secteurs où se positionnent régulièrement les gilets jaunes. 

Le Préfet du Gard a décidé d'interdire tout rassemblement ou manifestation jusqu'à samedi minuit à Alès sur trois secteurs où se positionnent régulièrement les gilets jaunes. Même chose à Nîmes jusqu'à lundi 8h.

Par Olivier Le Creurer

Alès


Le préfet du Gard interdit, jusqu'au lundi 7 janvier 8h tout rassemblement ou manifestation non autorisée, à Alès, dans trois secteurs: l'avenue du Maréchal-Juin, le rond-point de la route de Bagnols-sur-Cèze et le carrefour giratoire de l'ancien chemin de Mons, rond point des avenues René Cassin et Olivier de Serres.
 

Didier Lauga rappelle "qu'organiser une manifestation non déclarée ou participer à une manifestation interdite est passible de sanctions pénales pour les organisateurs (jusqu'à six mois de prison et 7500 euros d'amende) et les manifestants (contraventions de 38 euros).
 

Nîmes


Le Préfet du Gard avait déjà pris cette décision à Nîmes les 22 et 29 décembre sur différents secteurs géographiques. Une décision reconduite pour ce week-end jusqu'à lundi 8h sur les ur les secteurs suivants : Centre routier du Kilomètre Delta, rond point du Kilomètre Delta et péage Nîmes-Ouest de l'Autoroute A9.
 
Gilets jaunes : interdiction de manifestation pour les gilets jaunes
Avec Jean Rampon, sous-préfet d'Alès

A lire aussi

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus