Covid-19 : un troisième centre de vaccination pour enfants ouvert dans le Gard

Publié le

L’Occitanie fait partie des régions en retard sur la vaccination des enfants. Dans le Gard, un troisième centre dédié aux moins de 12 ans vient d’ouvrir ses portes. Reportage.

Après le CHU de Nîmes, et le centre de Villeneuve-lez-Avignon/Les Angles, c’est au tour d’Alès d’ouvrir ce mercredi 19 janvier un centre de vaccination dédié aux enfants de moins de 11 ans. Ballons, distribution de bonbons et musique Disney en boucle… Les organisateurs tentent de séduire les plus jeunes. “Ça met de l’ambiance, on s’inquiète moins. C’est plus facile de se faire vacciner, ça donne du courage”, témoigne Eléa, 10 ans. “Quand j’étais petite, on m’a fait des piqûres et je n’ai pas trop apprécié, donc là, me faire vacciner, ça me fait plaisir de vaincre ma peur”.

La présence d'un des parents obligatoire

Pour vacciner un enfant, l’autorisation signée par les deux parents est indispensable. Et l’un d’entre eux doit l’accompagner. Car avant chaque injection, le médecin remplit un questionnaire médical (allergies, traitements, contaminations précédentes…) et répond aux différentes questions. “Y a-t-il des effets secondaires du vaccin sur les enfants ? ” interroge Nathalie Chambon la mère de Louis avant le vaccin de son fils. “Pas plus que pour les adultes”, rassure la médecin. “Ca peut être un syndrome grippal, une petite grippe dans les 8-10 jours qui suivent la vaccination, ça c’est possible. Il peut avoir un petit peu mal au bras aussi mais dans la majorité des cas, il n’y a pas de problème.”

La première dose est automatique pour chaque volontaire mais ensuite, chacun est testé avec un prélèvement d’une goutte de sang pour savoir si l’enfant a déjà contracté le Covid et si oui ou non, une deuxième dose est nécessaire. Le jeune Louis est désormais vacciné, il était volontaire après en avoir discuté avec ses parents. “Je pense que c’est important, pas que pour nous protéger nous mais surtout les autres. J’avais peur de le refiler à ma famille”, explique-t-il. “Ca fait un petit peu mal mais c’est au début, après tu ne sens plus la douleur.” “Je lui ai posé la question, je ne voulais pas que ça vienne de moi mais de lui”, témoigne sa maman. “On a des personnes à risques dans notre entourage et Louis a jugé que c’était important.” 

L'Occitanie très en retard sur la vaccination des enfants

Le centre de vaccination accueille les enfants âgés de 5 à 11 ans. 1200 d’entre eux ont déjà été vaccinés dans le département du Gard. “L’Occitanie est très en retard par rapport aux autres régions sur la vaccination des enfants”, s’alarme Claude Rols, le directeur de l’ARS du Gard. “C’est plus une question de créneaux proposés que de volonté. On accueille pas les enfants de la même façon que les adultes, la vaccination prend plus de temps.” Pourtant, le Gard est l'un des meilleurs élèves de la région. Le directeur de l'ARS insiste sur la nécessité d'accélérer cette campagne de vaccination dans la région. “On a maintenant plusieurs millions de vaccinations pédiatriques qui se sont passées sans aucun problème. Il faut donc rassurer les parents. En ce moment, l’épidémie flambe dans les écoles, il s’agit donc de protéger les enfants mais aussi de protéger les autres. L’enfant est souvent asymptomatique mais il va transmettre le virus à des personnes plus fragiles comme les grands-parents donc c’est vraiment important. Bien que le vaccin n’enlève pas la transmission, il la diminue.” 

La structure, mise en place par la municipalité d'Alès, se trouve dans le gymnase du complexe sportif d’Alès. Elle est entièrement réservée aux enfants et ouvrira chaque mercredi matin dès le 2 février. Actuellement, 7 enfants sont hospitalisés pour cause de Covid dans le Gard, aucun d'entre eux n'est dans un état critique.