Déraillement du train à vapeur des Cévennes, 150 personnes évacuées, l'attraction touristique à l'arrêt

L'accident s'est produit mardi, vers 15h, sur la commune de Corbès, entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard. La locomotive et plusieurs wagons du train à vapeur des Cévennes sont sortis des rails. Un incident sans gravité mais l'attraction touristique est fermée jusqu'à nouvel ordre.

Il était 15h20, mardi, quand les 150 passagers du train à vapeur des Cévennes ont eu une grosse frayeur.

Ils ont entendu une détonation puis le convoi s'est incliné sur la gauche avant de s'immobiliser. Plus de peur que de mal puisque le déraillement s'est produit à faible vitesse et que le train ne s'est pas couché, même si certains essieux sont sortis des rails.

Les 150 passagers ont été évacués dans le calme, le long de la voie ferrée. Puis, ils ont rallié Anduze, leur gare de départ, par la route.

L'accident n'a fait aucun blessé.

Les intempéries en cause ?

Pour la direction du train à vapeur des Cévennes, il s'agit d'un incident technique très rare. "La dernière fois que c'est arrivé, c'était il y a trente ans", a expliqué Stéphane Schneider, le codirigeant de l'entreprise à nos confrères de France bleu Gard Lozère.

Quant à la cause du déraillement, même si elle n'est pas certaine, ce pourrait être la pluie et le ruissellement des derniers jours.

Nous avons eu beaucoup de précipitations en 10 jours avec les épisodes cévenols. Les pluies ont probablement déstabilisé la voie. Le train est passé à cet endroit lundi et mardi matin sans soucis. Mais le ballast a dû s'affaisser.

Caroline Barbier, co-directrice du Train à vapeur des Cévennes

Sur les réseaux sociaux, la direction a publié un communiqué de presse remerciant les voyageurs "pour leur bienveillance et leur patience" et les équipes du TVC qui ont œuvré pour le bon déroulement des opérations de rapatriement des passagers.

Remettre le train sur les rails

Une grue géante est attendue sur le lieu du déraillement, ce mercredi après-midi, pour remettre la locomotive et les wagons sur les rails. Une opération délicate étant donné le poids de l'engin et la configuration du terrain entre un pont, un muret de soutènement et un fossé.

Une fois le convoi ferroviaire remis en place, ce qui pourrait prendre au moins un ou deux jours, il faudra l'évacuer et vérifier l'état du matériel, de la voie et du ballast.

En attendant, la liaison ferrée est coupée puisqu'il s'agit d'une voie unique et le train à vapeur est à l'arrêt.
Quoi qu'il en soit, le train touristique des Cévennes sera fermé pour l'hiver, à partir du 1er novembre, comme chaque année à la fin de la saison.