• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le dessinateur Willem défend la liberté au festival de cinéma “Itinérances” d'Alès

Willem, dessinateur satirique néerlandais qui vit en France depuis 19668 a carte blanche pour défendre la liberté au festival de cinéma "Itinérance" d'Alès du 29 mars au 7 avril 2019. / © France 3 LR
Willem, dessinateur satirique néerlandais qui vit en France depuis 19668 a carte blanche pour défendre la liberté au festival de cinéma "Itinérance" d'Alès du 29 mars au 7 avril 2019. / © France 3 LR

"La voie de la liberté" est le thème du 37e festival de cinéma "Itinérances"qui se termine dimanche à Alès. Willem, dessinateur satirique pour "Libération" y a carte blanche. France 3 l'a rencontré et propose une édition spéciale sur le festival ce soir à 19 heures .

Par Isabelle Petit-Felix

Willem, le créateur de l’affiche du 37e festival de cinéma "Itinérances" d'Alès trouve naturellement sa place pour cette édition 2019 où il a carte blanche : ce dessinateur irrévérencieux qui travaille quotidiennement pour le journal "Libération" et a collaboré pendant des années pour le journal satirique "Charlie hebdo" est un défenseur inconditionnel de la libérté qui est le thème du festival de cette année.

La liberté, il faut la défendre, il faut secouer les gens !

L'exposition "Un sujet qui fâche" réunit 200 dessins de presse de Willem inspirés par l'actualité de l'année 2018. Pour l'affiche du festival il s'est inspiré du film "Marquis"d'Henri Xhonneux sorti en 1989 et écrit avec Roland Topor : un récit librement inspiré de l'enfermement du Marquis de Sade à la Bastille. 
 


Soixante oeuvres empruntent les chemins de la liberté

Le festival Cinéma d’Alès, c’est avant tout la valorisation d’un territoire et l’implication de bénévoles pour rendre accessible la culture à tous. Cette année plus de soixante œuvres dont des avant-premières, des films, des documentaires et des expériences inédites sont présentées au public sur les chemins de la liberté.
 

Page spéciale en direct du festival à 19 heures

Comment des associations de quartier alésiennes tissent du lien social grâce au festival, dans le cadre de l’opération collective ‘’La Méditerranée dans un fauteuil’’ ? 

Retour sur l’échange avec William Karel et les spectateurs à l'issue de la projection du film « Opération Lune » à Lunel. Le cinéaste spécialisé dans le détournement et la manipulation des images raconte pourquoi il a choisi la politique et le pouvoir comme thèmes de prédilection. 

Nous recevons dans cette page spéciale, le producteur Michel Seydoux. Avec des films d’Alain Cavalier, Nikita Mikhalkov ou encore Jean-Paul Rappeneau, le festival cinéma d’Alès lui rend hommage au regard de son parcours. Il nous livre le témoignage de son parcours aussi exceptionnel que singulier. 
 
Une édition spéciale présentée par Eric Félix et Philippe Sans

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

1er mai à Perpignan

Les + Lus