Disparition dans le Gard : un homme et son ex-épouse interpellés, Sihem toujours introuvable

Un homme, proche de Sihem, et son ex-femme ont été interpellés près d'Alès dans le Gard mardi 31 janvier. Âgé d'une quarantaine d'années, il est déjà connu des services de police et devait comparaitre mercredi 1er février devant la Justice. La lycéenne de 18 ans, disparue depuis mercredi 25 janvier, n'a toujours pas été retrouvée.

Le procureur de la République à Alès confirme mardi 31 janvier 2023 "qu’un homme et une femme, son ex-épouse, sont en garde à vue depuis ce jour 15h." Ils ont été interpellés dans une commune voisine de La Grand-Combe où Sihem a été aperçue pour la dernière fois mercredi 25 janvier. 

"La jeune fille n’a pas été retrouvée, mais s’agissant de faits de nature criminelle, le pôle criminel de Nîmes est désormais en charge de cette affaire", a précisé François Schneider qui s'est donc dessaisi au profit du parquet de Nîmes. 

La jeune fille n'a pas été retrouvée mais s’agissant de faits de nature criminelle, le pôle criminel de Nîmes est désormais en charge de cette affaire.

François Schneider

Procureur de la République à Alès.

Cécile Gensac, procureure de la République de Nîmes a indiqué à France 3 Occitanie mardi soir qu'elle communiquerait ce mercredi sur les avancées de l'enquête. De son côté, Sylvain André, le maire de la commune de Cendras, située à quelques kilomètres de La Grand-Combe, a confié à France 3 Occitanie qu'une interpellation avait bien eu lieu ce mardi en début d'après-midi dans le village et que des recherches importantes s'étaient déroulées jusqu'à 17h. 

Un homme défavorablement connu de la justice

Un homme d'une quarantaine d'années a été arrêté à son domicile mardi à 14h, par les gendarmes de la Section de recherches de Nîmes, confirment à leur tour les gendarmes du Gard. Les militaires sont chargés d’une enquête pour "enlèvement et séquestration". Sihem, lycéenne âgée d'à peine 18 ans, a disparu mercredi 25 janvier.

L'homme est sous contrôle judiciaire et devait comparaître ce mercredi 1er février devant la Cour d’assises du Gard. Le suspect interpellé a déjà été condamné par les assises, et il est connu pour de nombreuses sanctions pénales. Le suspect est la dernière personne à avoir été en contact avec Sihem Belouahmia, domiciliée au nord d'Alès. La jeune femme serait montée dans sa voiture.

Ce père de famille aurait déjà été interrogé la semaine dernière dans le cadre de l’enquête de routine concernant la disparition de la lycéenne de La Grand-Combe. Le suspect est en garde à vue pour vérifier son emploi du temps le jour des faits. En début de soirée, l'avocat montpelliérain du suspect, Maître Jean-Marc Darrigade, assurait qu'il ne disposait "d'aucune information pour le moment". Son ex-femme a également été placée en garde à vue.

Portée disparue le mercredi 25 janvier

Sihem Belouahmia a quitté le domicile de sa grand-mère dans la commune des Salles-du-Gardon, mercredi 25 janvier, aux alentours de 23h. D'après sa famille, la lycéenne a passé un appel vidéo à une amie de sa classe avant de disparaître. Elle est vue pour la dernière fois à La Grand-Combe, commune d'environ 5 000 habitants, dans le nord du département du Gard, à environ 13 km d'Alès. 

Deux jours plus tard, vendredi 27 janvier, la gendarmerie du Gard a partagé un appel à témoins pour une disparition qu'elle juge "inquiétante". L'enquête est confiée à la brigade de recherche d'Alès, les premières investigations sont menées, la jeune femme est activement recherchée.

Lundi 30 janvier, le procureur confirme ses craintes et évoque désormais officiellement une enquête pour "enlèvement et séquestration". La section de recherche de la gendarmerie de Nîmes est saisie.

Les autorités poursuivent leurs investigations. L'attention de la justice se porte sur les membres de l'entourage de la jeune femme et ses fréquentations pour tenter de comprendre "le contexte dans lequel tout cela a pu se passer et de gros moyens ont été mis à la disposition de la justice par la gendarmerie nationale", explique alors le procureur de la République à Alès.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité