Double meurtre dans le Gard : 2 femmes tuées à l'arme blanche aux Salles-du-Gardon, un homme s'est rendu à la police

Un drame s'est déroulé en fin d'après-midi, ce vendredi, au nord d'Alès. Deux femmes sont mortes, agressées à l'arme blanche, au domicile de l'une d'elles, aux Salles-du-Gardon. Un homme s'est présenté peu après au commissariat d'Alès s'accusant des coups mortels et donc des meurtres.

Un double meurtre a été commis, ce vendredi en fin d'après-midi, en Cévennes. Deux femmes sont mortes après avoir été attaquées au couteau.

Un homme habitant Les Salles-du-Gardon, accompagné d'une voisine, s'est présenté vers 16h au commissariat d'Alès pour se constituer prisonnier. Il a dit aux policiers avoir tué sa compagne, âgée de 28 ans, avec lequel il a eu un enfant, et sa belle-soeur, âgée de 38 ans. Après ces aveux, l'homme a été remis aux gendarmes, entendu à nouveau et placé en garde à vue.

L'homme a revendiqué les faits. Il n'était pas connu de la justice sauf pour défaut de permis de conduire. Son épouse avait déposé une main courante pour officialiser leur séparation.

François Schneider,

Procureur de la République à Alès

De nationalité marocaine et âgé de 40 ans, il fait l'objet d'une OQTF, une obligation de quitter le territoire français.

Toujours selon le procureur de la République d'Alès, contacté par France 3 Occitanie vendredi soir, la voisine qui accompagnait l'auteur des coups de couteau mortels est aussi un témoin du drame.

Le quartier bouclé par des barrages de gendarmerie

La vice-procureure Nathalie Welte s'est rendue sur place et a suivi les premières investigations dans l'appartement où s'est produit ce double féminicide. C'est la brigade de recherches d'Alès qui est en charge de l'enquête, avec la section de recherches de Nîmes. L’affaire doit être également transférée au parquet de Nîmes.

Un nouveau drame aux Salles-du-Gardon, quelques mois après avoir retrouvé Sihem Belouahmia morte dans la forêt. Le corps de la jeune femme, âgée de 18 ans, a été découvert le jeudi 2 février, soit sept jours après sa disparition, dans ce village de 2.600 habitants.

Des féminicides en hausse en France

Selon les derniers chiffres disponibles du ministère de l'intérieur, le nombre de féminicides a augmenté de 20% en France en 2021 par rapport à l'année précédente, avec 122 femmes tuées sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. 

Selon le collectif Noustoutes, qui lutte depuis 2018 contre les violences sexistes et sexuelles et qui tient aussi un décompte, on dénombrait déjà 34 féminicides en France depuis janvier, (recensement de l'association au 13 avril dernier).

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité