Étoile de Bessèges : échappé sur plus de 120 km, l'Italien Filippo Ganna s'offre la 4e étape à Saint-Siffret

Spécialiste du contre-la-montre, Filippo Ganna (Ineos-Grenadiers) a remporté la 4e et dernière étape en ligne de cette édition 2021 de l'Étoile de Béssèges-Tour du Gard. L'Italien s'est imposé en solitaire après une échappée de plus de 120 km. Le leader Tim Wellens conserve son avance au général.

Avec une tunique arc-en-ciel et quatre étapes du Giro, 2020 fut l'année de sa révélation. Vainqueur d'une étape de l'Étoile de Bessèges ce 6 février, Filippo Ganna montre qu'il faudra compter sur lui en 2021.
Avec une tunique arc-en-ciel et quatre étapes du Giro, 2020 fut l'année de sa révélation. Vainqueur d'une étape de l'Étoile de Bessèges ce 6 février, Filippo Ganna montre qu'il faudra compter sur lui en 2021. © Sylvain THOMAS / AFP

L'équipe Ineos-Grenadiers ne repartira pas bredouille de cette édition 2021 de l'Étoile de Bessèges. À défaut de viser une victoire finale avec Michal Kwiatowski ou Egan Bernal, l'équipe britannique peut compter sur Filippo Ganna : l'Italien s'est imposé en solitaire à Saint-Siffret (Gard) ce 6 février sur la 4e étape.

Brillant en contre-la-montre - il fut champion du monde de la discipline en 2020 et remporta les trois chronos du Tour d'Italie la même année - le Piémontais de 24 ans s'est extrait du peloton dès la première difficulté de la journée, la côte de Lussan, située à seulement 15 kilomètres du départ donné à Rousson. Il alors accompagné des Français Anthony Perez (Cofidis) et Alexys Brunel (Groupama-FDJ). Ils comptent jusqu'à 2 minutes d'avance.

Le petit groupe est rejoint par Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), Alberto Bettiol (EF Education-Nippo), Pierre Latour et Anthony Turgis (Total Direct Energie) au troisième et avant-dernier passage sur la ligne. À l'entrée de Saint-Quentin-la-Poterie (Gard), Filippo Ganna fait parler sa puissance pour s'évincer du groupe et part seul pour les huit derniers kilomètres.

Alors que l'Italien lève les bras à Saint-Siffret, le peloton reprend le reste des échappés dans la montée vers le village. Laporte part en contre et prend la 2e place au sprint à 17" du vainqueur devant Pascal Ackerman et Greg Van Avermaet.

On n'a peut-être pas fini d'entendre parler de Filippo Ganna dans le Gard cette année : la 5e et dernière étape, le chrono d'Alès long de 10 kilomètres, semble taillée pour lui. Bien que spécialiste, il est cependant peu probable que l'Italien rattrape les 3 minutes de retard qu'il accuse sur le porteur du maillot corail de leader, Tim Wellens.

Le classement de l'étape

  1. Filippo Ganna (ITA/Ineos-Grenadiers), les 150,2 km en 3h 22' 59"
  2. Christophe Laporte (FRA/Cofidis) à 17"
  3. Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe), même temps
  4. Greg Van Avermaet (BEL/AG2R Citroën), même temps
  5. Milan Menten (BEL/Bingoal-WB), même temps
  6. Bryan Cocquard (FRA/B&B Hotels KTM), même temps
  7. Cyril Barthe (FRA/B&B Hotels KTM), même temps
  8. Nils Politt (ALL/Bora-Hansgrohe), même temps
  9. August Jensen (NOR, Delko), même temps
  10. Mads Würtz Schmidt (DAN/Israel Start Up Nation), même temps

Le classement général provisoire

  1. Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal), les 3 étapes en 13h 40' 54"
  2. Edward Theuns (BEL/Trek Segafredo) à 44"
  3. Mads Würtz Schmidt (DAN/Israel Start Up Nation) à 46"
  4. Michal Kwiatkowski (POL/Ineos-Grenadiers) à 48"
  5. Philippe Gilbert (BEL/Lotto Soudal) à 49"
  6. Greg Van Avermaet (BEL/AG2R Citroën) à 50"
  7. Jake Stewart (UK/Groupama-FDJ) à 50"
  8. Cyril Barthe (FRA/B&B Hotels KTM) à 50"
  9. Nils Politt (ALL/Bora-Hansgrohe), à 50"
  10. Odd Christian Eiking (NOR/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), à 50"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
etoile de bessèges cyclisme sport cévennes nature parcs et régions naturelles