• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : le champion automobile Kenjiro Shinozuka s'entraîne au circuit de Saint-Brès

 Le pilote nippon s'entraîne en ce moment dans le Gard avec sa copilote. Leur objectif : l'Africa Eco Race. / © F. Detranchant / France 3 LR
Le pilote nippon s'entraîne en ce moment dans le Gard avec sa copilote. Leur objectif : l'Africa Eco Race. / © F. Detranchant / France 3 LR

Il est considéré dans son pays comme un dieu vivant. Kenjiro Shinozuka est le premier pilote japonais à avoir gagné le Dakar. A 70 ans, ce vétéran s'entraîne avec sa copilote gardoise au dessus d'Alès. Ils participeront ce dimanche à l'Africa Eco Race.

Par Olivia Boisson


Kenjiro Shinozuka. Son nom ne vous dit peut-être rien, et pourtant, il est le premier japonais à avoir remporté le Dakar. Le pilote nippon s'entraîne en ce moment dans le Gard avec sa copilote. Leur objectif : l'Africa Eco Race. Une épreuve qui marche sur les traces du Dakar mais en version originale ; il s'agit d'un rallye solidaire et humain.

Sur le circuit de Saint-Brès, l'entraînement commence. Dans son Izuzu flambant neuf, le pilote découvre les Cévennes... Pour Marcel Thoulouze, le propriétaire de la piste, la venue de ce pilote de l'archipel est une grande nouveauté. 

C'est quand même une figure, qu'on mérite d'avoir ici à Saint-Brès. On en a besoin pour essayer de faire évoluer le village et son environnement.
 

Prochaine étape : l'Africa Eco Race


Kenjiro Shinozuka a un objectif : rallier le lac rose au Sénégal, comme au bon vieux temps. 

Le mois dernier, j'ai eu 70 ans ! Beaucoup de gens de mon âge ne veulent plus rien faire ! Mais moi, je veux conduire à nouveau au Sahara ! Ce rallye part d'Europe jusqu'à Dakar, c'est un vrai Dakar.

En 1997, le pilote est entré dans l'histoire : à 49 ans, il s'imposait au volant d'un 4x4 japonais et devenait le premier non-européen à remporter le Dakar.
 

Objectif partagé avec une copilote gardoise


Son objectif, Kenjiro Shinozuka le partage avec Cathy Derousseau. Pour le plus grand bonheur de cette dernière.

C'est quelqu'un qui a énormément d'expérience. Je crois qu'il a 22 Dakar à son actif. Donc c'est vrai que c'est un sacré challenge !
 

Amoureux du désert


Depuis sa victoire, Kenjiro Shinozuka est tombé amoureux du désert et de l'Afrique. Depuis 2002, il est le parrain d'une école primaire dans la banlieue de Dakar au Sénégal.  

A Dakar l'économie n'est pas un problème... Mais les difficultés concernent l'éducation des enfants. Les écoles ne sont pas assez nombreuses ! Alors j'ai réfléchi, longuement, pendant 5 ans au moins, à ce que je pourrai faire pour ces enfants...


Kenjiro Shinozuka et sa copilote sont attendus dans une petite école proche de Dakar dans moins de 3 semaines. Et cette visite leur tient autant à coeur que la course... 


Reportage de Laurent Beaumel, Franck Detranchant et Elisabeth Silveiro.



 

Sur le même sujet

Gard : le champion automobile Kenjiro Shinozuka s'entraîne au circuit de Saint-Brès

Les + Lus