Incendie dans le centre-ville d’Alès : une personne en garde à vue met en cause "un ou plusieurs autres squatteurs"

Dans la nuit de samedi 20 avril à dimanche 21 avril, le dernier étage d’un immeuble du centre-ville d’Alès a pris feu. Un individu est en garde à vue depuis dimanche et une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’incendie.

Une personne qui se trouvait dans le logement incendié a été interpellée par la police ce dimanche 21 avril et placée en garde à vue. Elle est prolongée ce lundi 22 avril. Selon le parquet, l’individu "déclare ne pas être à l’origine de l’incendie. Ce serait un ou plusieurs autres squatteurs", des informations qui sont toujours en cours de vérification.

"Concernant l’enquête, un expert est sur les lieux depuis ce matin 8h30", toujours selon le procureur de la République, Abdelkrim Grini.

Neuf personnes évacuées


L’incendie s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche aux alentours de 2h du matin dans le centre-ville d’Alès. Neuf personnes ont été prises en charge par les secours. Parmi elles, un policier qui a participé à l’évacuation de l’immeuble.

Les secours ont déployé d’importants moyens dont trois véhicules incendie, une grande échelle, deux ambulances, un véhicule infirmier et un échelon de commandement. Ils sont venus à bout des flammes dimanche à 11h35.