Camargue gardoise : classés Grand Site de France, ses paysages uniques sont propices à l'évasion

La petite Camargue gardoise, elle a tout d'une grande ! Située entre Aigues-Mortes et Saint-Gilles, cet espace naturel est classé Grand Site de France depuis 2014. Un sentier de découverte permet de s'immerger dans ses paysages uniques, façonnés depuis des siècles par la mer et le Rhône.

Depuis 2014, la Camargue gardoise est un grand site de France. Façonnés par la mer et l'eau douce, ses vastes paysages semblent s'étendre à l'infini.
Depuis 2014, la Camargue gardoise est un grand site de France. Façonnés par la mer et l'eau douce, ses vastes paysages semblent s'étendre à l'infini. © Y.Leteurnier/FTV

Encadrée par le Petit-Rhône à l’Est et par le Vidourle à l’Ouest, la petite Camargue est une terre unique en son genre qui butte sur le plateau des Costières au Nord et plonge dans la Méditerranée.

Zone humide par excellence (site Ramsar depuis 1996), elle accueille en son sein une faune et une flore très riche. Depuis 2014, la Camargue gardoise est également devenue Grand Site de France : ce label a permis de renforcer la protection de ses paysages qui s'étendent entre Aigues-Mortes et Saint-Gilles, dans le Gard.

Un voyage dans la nature sauvage et dans le temps

Dans ce delta, la terre gagne inexorablement sur la mer sous l'effet des apports de sable du fleuve.

"Chaque pinède a les pieds dans le sable, ces sédiments apportés par le Rhône sont devenus petit à petit des massifs dunaires" explique Florine Escot, responsable du sentier d'interprétation de la Marette.

Sur ces terres plates qui s’étendent à perte de vue, on aperçoit au loin les remparts d'Aigues-Mortes. Contempler ce panorama, c'est aussi voyager dans le temps.

Quand on regarde ce paysage, on peut voir son évolution depuis le MoyenÂge. On voit le bord de mer tel qu'il était au 13e siècle, au 17e et même au 21e, avec la ville du Grau-du-Roi.

Florine Escot, responsable du sentier d'interprétation

Au 13ème siècle, les bâteaux de Saint-Louis partaient en croisade depuis les remparts d'Aigues-Mortes. Depuis, l'eau a coulé dans le Rhône et la mer s'est progressivement éloignée.

De pontons en sentiers, les touristes peuvent découvrir les beautés cachées de la petite Camargue en marchant au-dessus de l'eau lors de visites guidées.
De pontons en sentiers, les touristes peuvent découvrir les beautés cachées de la petite Camargue en marchant au-dessus de l'eau lors de visites guidées. © Y.Leteurnier/FTV

Un éco-musée a ouvert en 2014 à la Marette, la Maison du Grand Site de France.

Le sentier de découverte, agrémenté de panneaux d'informations et de postes d'observation, permet de partir à la découverte des paysages, de la faune et la flore de Camargue gardoise, soit en visite libre et gratuite aux horaires d'ouverture de la Maison de Site, soit lors de visites guidées.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
camargue nature parcs et régions naturelles loisirs sorties et loisirs confinement : envie d'évasion santé société environnement tourisme économie