Fouilles archéologiques dans le Gard : le propriétaire romain du mas des Tourelles enfin identifié

Publié le
Écrit par Sylvie BONNET avec Olivier Brachard

Ça fait presque 40 ans que des fouilles reconstituent l'histoire romaine du mas des Tourelles, près de Beaucaire. Le chantier 2020 commence bien : les archéologues découvrent une amphore gravée au nom du propriétaire, jusque là inconnu et espèrent trouver un chai vieux de 2000 ans.

Des initiales sur la poignée d'une amphore vieille de plus de 2000 ans. Ce serait le nom du propriétaire du mas des Tourelles, près de Beaucaire, à l'époque romaine. Titus Marsalis, d'après les archéologues qui viennent de commencer la saison de fouilles 2020, viendrait d'une famille nîmoise.

C'est un nom bien connu de l'épigraphie nîmoise. On a son frère ou son cousin, en tout cas un membre de sa famille, enterré à Nîmes. Donc, on suppose que c'est une famille de la cité de Nîmes qui avait son domaine au mas des Tourelles.

Fabrice Bigot, archéologue association 2AEC2A

Un mas viticole témoin de l'histoire romaine

Il y a 2000 ans, le mas des Tourelles avait une situation idéale : dans la plaine entre la Via Domitia qui permettait le commerce et Beaucaire, ce très ancien domaine viticole a déjà connu plusieurs campagnes de fouilles, qui ont mis au jour notamment un atelier de fabrication d'amphores. Des poteries alors indispensables à la conservation et au transport du vin.

Les murs d'une villa gallo-romaine ont également été partiellement dégagés. Mais aujourd'hui, les archéologues recherchent une pièce fondamentale des domaines viticoles : le chai servant à élaborer et faire vieillir le vin.

La découverte d'un dolium renforcerait l'hypothèse d'un chai

Ces grandes jarres, les dolia, étaient utilisées durant l'Antiquité pour stocker des liquides ou des céréales. Une fois en place et remplies, elles ne pouvaient plus être déplacées.
 
Citernes d'eaux, d'huile et parfois de vin. C'est le cas de celle retrouvée au mas des Tourelles et qui servait visiblement à la fermentation. Et le propriétaire actuel des lieux espère que le chai n'est pas loin.

On a un dolium qui est en place et on espère qu'il y en a d'autres autour... Ce serait peut-être le signe qu'on a une petite "cella vinaria", une cave de vinification.

Guilhem Durand, propriétaire Mas des Tourelles


Pour découvrir les vestiges de cet antique mas viticole et les recherches actuelles, sachez que des visites archéologiques sont ouvertes au public chaque mercredi pendant le mois d'août, sur réservation.

Olivier Brachard et Audrey Guiraud sont allés à la rencontre des archéologues pour France 3 Pays gardois.
durée de la vidéo: 01 min 43
De nouvelles découvertes archéologiques au mas des Tourelles près de Beaucaire. ©F3 Pays gardois