Gard : contrôles tous azimuts dans les Cévennes pour prévenir les incendies

Avec les grosses chaleurs, les risques d'incendie augmentent. Dans les Cévennes Gardoises près du massif de l'Aigoual, la gendarmerie, l'Office national des forêts et les fédérations de chasse et de pêche ont uni leurs forces pour contrôler (et) ou verbaliser les activités interdites.

Avec les grosses chaleurs, les risques d'incendie se multiplient. Une opération spéciale s'est déroulée ce samedi 17 juillet dans les Cévennes gardoises dans le secteur du massif de l'Aigoual. La gendarmerie, l'Office national des forêts et les fédérations de chasse et de pêche ont uni leurs forces pour sensibiliser et contrôler (avec verbalisations) les activités de pleine nature interdites : bivouac, feux de barbecue...

135 euros d'amende

Pour la famille qui espérait passer la nuit au bord du lac de Camprieu, la soirée  a tourné court. Elle a dû remballer ses affaires et elle est repartie avec une amende de 135 € . Car ici, le camping est interdit, ainsi que les feux à moins de 200 mètres des bois et des forêts.

 

Les départs de feu sont dûs la plupart du temps à des imprudences, un barbecue, un feu allumé au bord de la route, un mégot de cigarette...

Nicolas Pagès, fédération des chasseurs du Gard

Tous ces comportements peuvent engendrer des catastrophes importantes, donc faut faire passer ce message et c'est pour ça qu'on est là aujourd'hui".

Hausse de fréquentation

Depuis deux ans, les autorités ont constaté une hausse de la fréquentation du massif de l'Aigoual. Et avec elle, une hausse des comportements à risques. 
Alors les gendarmes, les fédérations de chasse et de pêche et l'office national des forêts se sont associés pour sensibiliser le public. Bilan de l'opération : 30 contrôles, et deux verbalisations au cours de la soirée. Avec un objectif atteint : faire de la pédagogie pour protéger au mieux ce massif forestier.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers police société sécurité nature environnement