Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les "gilets jaunes" d'Alès ont repris du service sur le rond-point de la RN106. / 18 septembre 2019. / © Facebook Gilets Jaunes Alès
Les "gilets jaunes" d'Alès ont repris du service sur le rond-point de la RN106. / 18 septembre 2019. / © Facebook Gilets Jaunes Alès

Il était environ 10 heures lorsqu’une trentaine de "gilets jaunes" a été délogée de la rocade d’Alès, dans le Gard, après trois heures de mobilisation. Situés sur le carrefour giratoire de la RN106, ils ont perturbé la circulation en faisant faire demi-tour aux poids lourds.
 

Par Olivia Boisson et Alexandra Lay


Ce mercredi 18 septembre, une trentaine de "gilets jaunes" a de nouveau investi la rocade d’Alès, présents sur le carrefour giratoire de la RN106.
 

Ces "gilets jaunes" accompagnés de quelques anarchistes, ont fait des barrages, en faisant faire faire demi-tour aux camions, créant quelques tensions entre les automobilistes et eux.
 
Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade
Il était environ 10 heures ce 18 septembre 2019 lorsqu’une trentaine de "gilets jaunes" a été délogée de la rocade d’Alès, dans le Gard, après trois heures de mobilisation. Situés sur le carrefour giratoire de la RN106, ils ont perturbé la circulation en faisant faire demi-tour aux poids lourds. - France 3 Occitanie - Alexandre Rozga, Alexandra Lay, Pierre Trouillet

Après trois heures de mobilisation, ils ont été délogés par les forces de l’ordre, sans résistance, avant de se rendre devant le commissariat de police de la ville, en vue de manifester à nouveau. En effet, selon nos informations, une manifestante active du mouvement aurait été interpellée ce matin.
 
Les "gilets jaunes" d'Alès devant le commissariat de police de la ville / 18 septembre 2019. / © P. Trouillet / FTV
Les "gilets jaunes" d'Alès devant le commissariat de police de la ville / 18 septembre 2019. / © P. Trouillet / FTV

Appel à manifester


Sur les réseaux sociaux, les gilets jaunes du Vigan, dans le Gard, appellent à la mobilisation le samedi 21 septembre à 10 heures devant la mairie, "pour la sauvegarde des services publics".
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus