• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Incendie à Générac : des reprises nocturnes de feu et un pompier blessé et hospitalisé à Nîmes

La sécheresse laisse les terrains propices aux départs d'incendies comme à Générac dans le Gard. Ici un champs asséché est parti en fumée. / © Daniel Moine-FTV
La sécheresse laisse les terrains propices aux départs d'incendies comme à Générac dans le Gard. Ici un champs asséché est parti en fumée. / © Daniel Moine-FTV

Dans le Gard, 2 reprises de feu ont été maitrisées dans la nuit de mercredi à jeudi près de Générac, brûlant 3 hectares. 36 heures après le plus gros incendie de la saison qui a parcouru 500 hectares entre mardi et mercredi, la zone reste sous surveillance des pompiers. A voir, les images aériennes.

Par Fabrice Dubault


Lors des reprises de la nuit, le feu a parcouru deux à trois hectares mais aucune maison n'a été touchée.

Un pompier a été légèrement blessé et transporté au centre hospitalier de Nîmes, à la suite d'une mauvaise chute et de brûlures superficielles aux pieds. Jeudi matin, il était déjà sorti de l'hôpital.
 

Le traitement de ces deux reprises de feu a nécessité la mobilisation d'une dizaine de camions en plus et d'une centaine d'hommes", précise le lieutenant-colonnel Cherbétian des pompiers du Gard.


Au total, 34 véhicules de pompiers ont été engagés durant la nuit.
 
 

Découvrez les premières images aériennes des pompiers du Gard après l'incendie de Générac

 
 

Ce jeudi, la zone reste sous haute surveillance


La combustion se poursuit, les actions de traitements et de noyade des lisières seront menées toute la journée.
La RD.14 est toujours coupée. Elle devrait rouvrir vendredi après 16h.
 

 

Nous attendons un week-end compliqué, nous devons aussi gérer la relève des effectifs", précise-t-il.


 Au total, 350 pompiers, dont 250 venus en renfort de départements voisins, sont intervenus depuis mardi pour venir à bout de l'incendie qui a parcouru quelque 490 hectares en 24 heures à Générac. Depuis le début du sinistre, qui n'a fait aucune victime, 190 personnes ont été évacuées.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, en visite dans le Gard mercredi soir, a déploré un bilan naturel et agricole "catastrophique".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Générac : 650 hectares brûlés en 3 jours, une enquête est ouverte

Les + Lus