Gard : plus de 1.100 hectares brûlés en 1 mois entre Générac et Saint-Gilles, un record depuis 1990

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Générac (Gard) - les fumées de l'incendie et au milieu un Dash 8 bombardier d'eau - 30 juillet 2019.
Générac (Gard) - les fumées de l'incendie et au milieu un Dash 8 bombardier d'eau - 30 juillet 2019. © maxppp FARINE Valérie

650 hectares ravagés dans le Gard par 60 feux le 28 juin dernier, près de 500 hectares brûlés ce mardi à Générac, soit plus de 1.100 hectares en un mois, c'est du jamais vu depuis 1990. Un triste record toutefois très loin des chiffres des années 70 et 80. 9.969 hectares en 1976, 6.300 en 1985.


Décidément, 2019 restera une année noire dans le Gard sur le front des incendies.

Le 28 juin dernier, à proximité de Saint-Gilles et sur l'ensemble de la plaine des Costières, plus de 550 hectares étaient déjà partis en fumée. A titre de comparaison, 18 hectares avaient brûlé pour toute la saison 2018.
Ce jour-là, alors que les températures record avaient dépassé par endroits les 45 degrés, une soixantaine de feux s'étaient déclenchés dont une trentaine simultanément. 10 maisons avaient brûlé.

La sécheresse fait craindre un bilan encore plus lourd en fin d'année 2019. En raison de deux épisodes de canicule depuis fin juin et de la faiblesse des précipitations, le niveau des nappes phréatiques est à la baisse.

La préfecture du Gard renforce d'ailleurs ses mesures de restriction d'utilisation de l'eau dans plus de 130 communes gardoises.
 
durée de la vidéo: 00 min 48
Gard : plus de 1.100 hectares brûlés en 1 mois entre Générac et Saint-Gilles, un record depuis 1990 ©F3 LR E.Félix
 

Un record datant de 28 ans battu cette année


2019 compte déjà dans le Gard un total de plus de 1.100 hecatres ravagés par les incendies. Cette année sera donc une année tristement record.

Rien à voir avec les chiffres des 28 dernières années. De 30 hectares brulés en 2018 à 787 hectares en 2004.

Rien à voir non plus avec les chiffres astronomiques atteints dans les années 70 et 80.

9.969 hectares en 1976, 6.300 hecatres en 1985, 3.987 hectares en 1979 ou encore 3.662 hectares en 1989. (Voir le graphique des pompiers du Gard - source Prométhée - ci-dessous).

Idem pour le nombre de départs de feux. Compris entre 19 et 100 entre 1995 et 2018. Mais avec des records auparavant.
 
  • 1978 = 603
  • 1979 = 502
  • 1976 = 443
  • 1981 = 414
  • 1984 = 311

et depuis 1990, ce nombre n'a jamais plus dépassé les 150 départs de feux par an.
 
 
durée de la vidéo: 02 min 01
Languedoc et Roussillon : 2019 année record pour les incendies depuis 1990 ©F3 LR : L.Cadeau

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.