Inondations dans le Gard: routes effondrées, voitures emportées, à Saint-André-de-Majencoules les dégâts sont importants

La nuit dernière, la petite commune de Saint-André-de-Manjencoules, située dans la Gard, a subi de plein fouet l'épisode cévenol attendu. Les fortes pluies ont causé de nombreux dégâts matériels sur cette commune. 

Des véhicules emportés par l'inondation du 12 juin 2020 à Saint-André-de-Majencoules dans les Cévennes gardoises. 12 juin 2020.
Des véhicules emportés par l'inondation du 12 juin 2020 à Saint-André-de-Majencoules dans les Cévennes gardoises. 12 juin 2020. © Cevennfly

Le réveil a été difficile pour les habitants de la petite commune de Saint-André-de-Majencoules, située dans les Cévennes, dans les environs du Vigan dans le Gard. 

 

Des routes départementales ont été coupées, 4/5 véhicules sont tombés dans un trou. Et il y a eu énormément de dégâts chez les agriculteurs. Ce ne sont que des dégâts matériels, heureusement il n’y a pas eu de blessés" détaille le maire de Saint-André-de-Majencoules, Christophe Boisson. 

 

Importants dégâts matériels suite aux inondations à Saint-André-de-Majencoules dans le Gard le vendredi 12 juin 2020.
Importants dégâts matériels suite aux inondations à Saint-André-de-Majencoules dans le Gard le vendredi 12 juin 2020. © Cevennfly

 

 

La nuit dernière, il est tombé jusqu'à 250 mm d'eau au mètre carré sur les hauteurs des Cévennes. Des pluies intenses et soutenues ont rapidement gonflé les cours d'eau. Un phénomène totalement inhabituel pour un mois de juin. 

 

 

 

Des habitations désormais inaccessibles en voiture 

 

Sur cette commune d'environ 600 habitants, entre 40 et 50 personnes ne peuvent désormais plus accéder à leur habitation en voiture. 

 

La route est coupée suite à un glissement de terrain à Saint-André-de-Majencoules. Un hameau est isolé.
La route est coupée suite à un glissement de terrain à Saint-André-de-Majencoules. Un hameau est isolé. © Cevennfly
En raison du glissement de terrain, cette route qui dessert un hameau de Saint-André-de-Majencoules est impraticable.
En raison du glissement de terrain, cette route qui dessert un hameau de Saint-André-de-Majencoules est impraticable. © Cevennfly

 

Les pluies ont emporté la route d'accès à un hameau. Les habitants sont obligés de laisser leur voiture, pour traverser à pieds le morceau de route qu'il reste et ensuite nous avons mis en place des navettes de l'autre côté de la route, avec des véhicules qui étaient sur place pour permettre de ramener les habitants chez eux" explique le maire.

 

 

Exploitations impactées 

 

Du côté des producteurs, les dégâts sont là aussi conséquents. Laurent Cabanel est producteur d'oignons doux des Cévennes, avec cet épisode météorologique, il a dû faire une croix sur une grande partie de sa production. 

 

De nombreux oignons ont été emportés par les pluies sur cette exploitation - 12.06.20
De nombreux oignons ont été emportés par les pluies sur cette exploitation - 12.06.20 © DR
Il est tombé au total sur cette commune, 250 millimètres d'eau au mètre carré dans la nuit de jeudi à vendredi.
Il est tombé au total sur cette commune, 250 millimètres d'eau au mètre carré dans la nuit de jeudi à vendredi. © DR

 

L’eau a arraché beaucoup d’oignons. Pour ceux qui restent il y a un risque important de maladies. En effet, avec la quantité d’eau qu’il y a eu, des germes peuvent se développer par la suite. Je ne peux pas dire encore combien de pertes je vais avoir mais cela risque d’être très important 

 

confie l'agriculteur. Chaque année, Laurent cultive entre 25 et 35 tonnes d'oignons. Cette année, il venait tout juste d'entamer ses plantations. Les oignons étaient en terre depuis seulement 3 semaines, mais il sait déjà que sa récolte sera maigre.

 

Vigilance orange pluie-inondation

 

Ce vendredi 12 juin, la sous-préfète du Gard, Joëlle Gras, s'est rendue sur place pour constater les dégâts. 

 

 

"C’est encore tôt pour évaluer le montant des dégâts. Mais nous n'avons pas un budget à rallonge donc on sait que ce sera difficile", précise le maire de la commune.

Ce vendredi soir, le département du Gard a été retrogradé en vigilance jaune en raison d'une accalmie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo société agriculture économie intempéries cévennes nature pompiers faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter