Hérault, Gard et Lozère : un épisode cévenol et de fortes pluies attendus dans la nuit de jeudi à vendredi

Ces prochains jours, le temps va se dégrader, de fortes pluies sont attendues dans la nuit de jeudi à vendredi faisant craindre un risque d'inondations en plaine dans le Gard, la Lozère et l'Hérault. Des cumuls entre 180 et 200 mm pourraient être enregistrés localement. 

La météo du mois de mars se caractérise par des giboulées : brèves averses souvent accompagnées de vent, au cours desquelles grêlons, flocons de neige, granules de glace ou encore neige fondante se mêlent à la pluie.
La météo du mois de mars se caractérise par des giboulées : brèves averses souvent accompagnées de vent, au cours desquelles grêlons, flocons de neige, granules de glace ou encore neige fondante se mêlent à la pluie. © Alexandre MARCHI/MAXPP

De fortes pluies se sont déjà abattues sur la région dans la nuit de mardi à mercredi ne causant aucun dégât. Cet épisode pluvieux devrait reprendre de plus bel dès ce jeudi en fin de journée. Alix Roumagnac prévisionniste à Prédict dans l’Hérault prévoit un épisode cévenol :

Effectivement il y a bien quelque chose qui est en train de se mettre en place sur les reliefs, le plus gros des précipitations devraient tomber dans la nuit de jeudi à vendredi et continuer sur toute la journée de vendredi.

Les zones concernées par cet épisode cévenol sont les hauteurs de l’Hérault, le sud de la Lozère et le nord du Gard, principalement les Cevennes. 

Entre 180 et 200 mm de pluies attendues

"On attend entre 180 et 200 mm de précipitations, dit le prévisionniste, pour le moment il n’y a rien de catastrophique surtout si les pluies restent concentrées sur le relief."

Néanmoins, les prévisionnistes se préparent et se sont mis en situation de mobilisation jusqu'à ce week-end pour accompagner les communes et les citoyens au mieux. 

Un épisode cévenol, c’est quoi ?

L’épisode cévenol est un phénomène climatique caractérisé par de très fortes chutes de pluie. Il se déroule généralement au début d'automne. Les départements victimes sont ceux qui ont sur leur territoire le massif des Cévennes : l’Hérault, le Gard, la Lozère et l’Ardèche.
 
Comment se forment ces épisodes cévenols ?

Les épisodes cévenols surviennent surtout fin septembre début octobre, car à cette période les eaux marines encore chaudes forment un réservoir de vapeur. Ces vapeurs poussées par un vent marin fort de sud se dirigent vers le massif des Cévennes.

Au contact du massif et de l’air froid provenant du nord, ces masses d’airs se condensent et se transforment en nuages. Bloqués par les Cévennes, ces nuages s’accumulent et se transforment en orages souvent stationnaires et en pluies diluviennes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo intempéries inondations cévennes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter