Alerte aux moustiques au Grau-du-Roi : les habitants et les touristes sont excédés par les piqûres et les attaques nocturnes

Publié le Mis à jour le

Depuis quelques jours, le littoral du Gard fait face à une invasion de moustiques à cause de la météo. Des nuages d'insectes troublent jour et nuit les vacanciers et les riverains du Grau-du-Roi. Le maire de la station balnéaire demande une démoustication en urgence sinon la situation sera intenable durant 15 jours.

La cohabitation touristes-moustiques vire au cauchemar en Petite Camargue, principalement en bord de mer, comme au Grau-du-Roi. Même les riverains à l'année n'en peuvent plus.

Entourée par la Méditerranée au sud, les marais à l'est, les canaux et les étangs au nord, la station balnéaire, dont la population passe de 9.000 habitants en hiver à 120.000 en été, est infestée de moustiques après les pluies et les orages de la semaine dernière sur les terres sèches.

Un SOS pour sauver la saison touristique

Robert Crauste vient de demander une démoustication en urgence à l'EID, l'Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen. Car si rien n'est fait rapidement, l'éclosion des nouvelles larves rendra la zone invivable pour au moins les 15 prochains jours.

Le maire du Grau-du-Roi demande qu'en plus des épandages préventifs par avion qui ont déjà été faits, les équipes de l'EID réalisent des actions ciblées par hélicoptère et surtout au sol.

Je demande un traitement ponctuel sur les moustiques adultes. Cet "adulticide" qui a été autorisé va pouvoir se faire de façon précise. Le matin très tôt, en zone urbaine, avec une information mais surtout un jour sans trop de vent pour que cela soit efficace. Et les résultats seront immédiats.

Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi (Gard).

Il faut agir vite car le rush des touristes est prévu pour ce week-end. Et cette invasion de moustiques tombe au plus mauvais moment, surtout pour les campeurs, nombreux autour de l'Espiguette et des étangs jusqu'à Aigues-Mortes.
Comme en 2015, le soir, impossible pour les touristes de boire ou manger en terrasse sans être piqués... à plusieurs reprises.

"C'est très agaçant, on ne peut rien faire en extérieur, moi je ne reviendrai pas ici" explique une touriste. Une autre ajoute : "même avec des lotions, des huiles ou des crèmes anti-moustique, c'est intenable. C'est vraiment très désagréable".

On entend aussi, "c'est infernal", "c'est épouvantable", "on se fait littéralement dévorer !! On a failli plier bagages".

Exaspération aussi des professionnels du tourisme. Les restaurants et les bars font grise mine. Le soir, personne ne traine en terrasse. Idem pour les campings.

Une habitante du Grau-du-Roi, pourtant habituée à la proximité de la Camargue et des moustiques, assure qu'elle n'a pas vu une telle situation depuis plusieurs années.

A la pharmacie, les produits répulsifs chimiques contre les moustiques ont un succès fou. Les insecticides naturels ont été rangés au placard car pas assez efficaces.

On est dévalisé. La meilleure solution, ce sont les produits à base de DEET (NDLR : Diethly Toluamide ou N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide), un répulsif chimique mais il doit être dosé à 50%. C'est ce qu'il y a de plus fort.

Bettina Mastrangelo, pharmacienne au Grau-du-Roi.

L'extermination des moustiques femelles adultes

Quand les opérations aériennes de prévention sur les larves de moustiques, avec le BTI, ne suffisent plus, ce qui est le cas en ce moment sur le littoral du Gard, il faut éradiquer l'insecte lui-même.

Des insecticides plus puissants sont alors pulvérisés pour tuer les moustiques adultes et notamment les femelles qui seules piquent l'Homme et les animaux.

Mais pour réaliser cet épandage de façon efficace, il faut des conditions météo très précises. Un temps sec, pas de vent (moins de 5km/h) et effectuer l'opération entre la fin de nuit et début de matinée (entre 4h et 8h).

A cause du vent annoncé vendredi, l'opération de démoustication terrestre ne devrait pas intervenir avant samedi ou dimanche.