Cigarettes à 10 € : les buralistes du Gard en colère s'en prennent aux radars

L'action menée est une action nationale / © A Goyon / O Brachard / France 3 Occitanie
L'action menée est une action nationale / © A Goyon / O Brachard / France 3 Occitanie

Dans le cadre d'une action nationale, les buralistes du Gard ont recouvert une vingtaine de radars dans la nuit du 20 au 21 juillet. Une action symbolique, contre la hausse du prix du paquet de cigarettes.

Par Richard Duclos

« Non au paquet à 10 €.  Clients spoliés, buralistes menacés », peut-on lire sur leurs affiches. Visages dissimulés derrière un masque blanc, les buralistes du Gard ont exprimé leur colère dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 juillet.

Aux alentours de minuit, une dizaine d’entre eux ont recouvert une vingtaine de radars fixes avec des sacs poubelles. Une action nationale, menée dans plusieurs départements comme la Drôme, l’Oise la Corrèze ou encore la Haute-Garonne.


Concurrence espagnole

Ils dénoncent le projet du gouvernement, annoncé le 4 juillet par le Premier ministre Edouard Philippe, de faire passer le prix du paquet de cigarettes à 10 euros. Une augmentation qui leur ferait perdre de nombreux clients, ces derniers étant déjà nombreux à s’approvisionner à l’étranger, notamment en Espagne, où les prix sont moins chers.

L'un d'eux accuse : 

Il faudrait peut-être songer à changer de politique, arrêter le massacre au niveau des tarifs et faire beaucoup plus de prévention.


Le reportage d'Armelle Goyon et Olivier Brachard :
Gard : les buralistes en colère s'en prennent aux radars
Les buralistes protestent contre la hausse du prix du paquet de cigarettes à 10 €. - France 3 Occitanie - Reportage : A Goyon / O Brachard


Viser les radars est un geste symbolique, destiné à priver temporairement l'Etat d'une manne financière.

Un grand rassemblement est prévu à Paris au mois de septembre. En 1990, un paquet de cigarettes valait 1,50 €. Il coûte aujourd'hui 7 € en moyenne, 80 % de ce montant correspondant à des taxes.

© A. Goyon / O. Brachard / France 3 Occitanie
© A. Goyon / O. Brachard / France 3 Occitanie

 

Pyrénées-Orientales

Dans les Pyrénées-Orientales, les buralistes en colère ont bâché 15 radars automatiques de vitesse cette nuit sur les plus grands axes de Perpignan

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus