Coronavirus : le CHU de Nîmes lance un appel au civisme pour ne pas engorger le standard du centre 15

Lundi matin, il y avait seulement 23 cas de coronavirus dans le Gard. Pourtant dimanche, toute la journée, le standard du centre 15 du CHU de Nîmes, a été débordé d'appels. 3.400 en 24 heures contre 500 à 600 habituellement, pour beaucoup injustifiés. Visite du centre 15 et de la cellule Covid19.

Avec le passage au stade 3 de l'épidémie, la stratégie des services de santé est modifiée. Si vous présentez des symptômes du coronavirus, il ne faut plus appeler le 15 sous peine de le saturer mais le 0 800 130 000. C'est pourtant ce qui arrive au centre 15 de Nîmes depuis ce week-end. Un centre d'appels engorgé...
  

Une cellule spécifique Covid 19 au sein du centre 15


Depuis quelques heures, le centre 15 du SAMU de Nîmes croule sous les appels... Au bout du fil, une majorité de patients, souvent très angoissés, qui téléphonent car ils ont de la fièvre.

En temps normal, le centre du Gard reçoit 600 appels par jour. Dimanche, il en a recensé 3.400...
Pour gérer ce flux, les équipes ont été renforcées et une salle spécialement dédiée au Covid 19 a été ouverte.

Les médecins du Samu 30 appellent au civisme
 

Notre mission, c'est de prendre en charge les patients qui doivent être hospitalisés. Cela va représenter 20% des patients atteints de Covid19. Mais nous traitons toujours les autres appels d'urgence. Donc saturer le SAMU pour rien, c'est mettre des malades en danger !" explique Olivier Onde, médecin Samu 30.


Avec le passage au stade 3, c'est chez votre médecin de ville qu'il faut maintenant s'adresser... Des internes et des externes ont été mobilisés pour renforcer les cabinets.

Vous avez 38°C de fièvre et vous toussez, la première chose à faire est d'appeler votre médecin traitant. Il vous conseillera probablement de vous isoler, de prendre du paracétamol, de vous hydrater et d'attendre 5 à 7 jours... C'est entre J5 et J7 qu'il faut être vigilant, donc revoir son médecin ou le joindre pour une téléconsultation de contrôle.

Si vous avez des problèmes respiratoires, après un examen qui permet de mesurer la saturation de l'oxygène dans le sang et en cas de mauvais résultat, ce sont les médecins libéraux qui vous adresseront au CHU.
En cas de doute, un numéro gratuit, le 0800 130 000, est à votre disposition et en cas d'urgence seulement, il faut faire le 15.
 
 

Les mesures pour assurer le bon usage des services de santé


Exemple avec les préconisations du CHU de Montpellier.

Quand appeler le SAMU Centre 15 ?

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus, le SAMU Centre 15 fait face à un afflux important d’appels. Ceci peut générer des temps d’attente importants pour la filière COVID-19, en dépit d’un renfort d’effectifs avec l’aide des professionnels du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 34).
Quand se rendre aux urgences ?

Le service des urgences du CHU de Montpellier s’est réorganisé pour mettre en place deux filières distinctes : Dans ce contexte exceptionnel, et compte tenu de la forte mobilisation de nos professionnels, les urgences du CHU de Montpellier n’accueillent plus les patients sans aucun signe de gravité.
Les urgences restent ouvertes pour tous les patients qui en ont besoin. Les personnes sans aucun signe de gravité sont invitées à consulter leur médecin traitant ou une maison médicale de garde.


Comment est organisé le dépistage du Coronavirus COVID-19 ?

Au stade 3 de l’épidémie, le dépistage systématique n’est plus la règle. Les tests de diagnostics du Coronavirus COVID-19 deviennent réservés à deux types de population : Il s’agit de confirmer ou infirmer le diagnostic afin de permettre l’hospitalisation et la prise en charge de ces personnes dans le secteur le plus adéquat à leur pathologie.
Déprogrammation des activités non urgentes

A compter de jeudi 12 mars, le CHU de Montpellier a lancé le report des activités sans perte de chance pour les patients à compter du lundi 16 mars 2020 à 8 heures.
Ces déprogrammations sont organisées par les équipes médicales et les assistantes médico-administratives. L’appréciation de la perte de chance est réalisée par chaque équipe médicale, au cas par cas. 
Ces déprogrammations concernent également le centre de soins dentaires du CHU de Montpellier, qui reporte l’ensemble des soins dentaires non urgents.

Pour les patients ayant rendez-vous au CHU de Montpellier pour une consultation, un examen ou une intervention, le 16 ou le 17 mars, deux situations sont possibles :
Suspension des visites

A compter du mardi 17 mars 2020, l’ensemble des visites est suspendu au CHU de Montpellier, sauf les exceptions suivantes : Dans ce contexte, l’équipe médicale et paramédicale, en charge des soins auprès des patients hospitalisés, prendra régulièrement contact, par téléphone, avec la famille et les proches pour donner des nouvelles.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société pompiers faits divers