Coronavirus : appelez le numéro vert 0 800 130 000 pour ne pas encombrer le standard du SAMU 31

Malgré les renforts le standard du SAMU 31 est saturé d'appels sur le coronavirus. Un numéro vert est là pour le désengorger. / © FTV
Malgré les renforts le standard du SAMU 31 est saturé d'appels sur le coronavirus. Un numéro vert est là pour le désengorger. / © FTV

Symptômes réels d'une grippe carabinée ou rhumes et bronchites beaucoup plus classiques : le 15, numéro d'appel des pompiers et du SAMU, reçoit 140 appels par heure depuis que l'épidémie de coronavirus s'étend sur la région Occitanie. C'est trop : le numéro vert 0 800 130 000 est là pour s'informer.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

Désormais qualifié de pandémie mondiale, le Covid-19 suscite énormément d'inquiétudes dans la population.
C'est à tel point que, souffrant de symptômes réels d'une grippe carabinée, ou seulement de simples signes d'un rhume ou d'une bronchite beaucoup plus classiques, trop de gens ont le réflexe d'appeler le 15, le 18 ou le 112, les numéros d'urgence du SAMU et des pompiers, ainsi que le numéro européen.
Tous aboutissent au même standard, au centre de régulation implanté au CHU de Toulouse-Purpan.
 

Le standard fait du 140 à l'heure

Le numéro d'appel des pompiers et du SAMU 31 reçoit 140 appels par heure depuis que l'épidémie de coronavirus s'étend sur la région Occitanie, soit plus de 2 appels par minute.
C'est trop : le CHU de Toulouse a décidé de lancer une campagne de communication tous azimuts, notamment sur les réseaux sociaux, pour rappeler aux personnes qui s'inquiètent d'avoir été victimes d'une possible contagion, qu'il existe un numéro vert - le 0 800 130 000.
Totalement gratuit, et accessible 24 heures sur 24, il est là en priorité pour informer le public : l'objectif est de désengorger le standard du 15 en assurant l'information la plus détaillée possible sur les signes et symptômes précis qui peuvent justifier une inquiétude légitime.
Maux de têtes, gène respiratoire, mal à la gorge, courbatures ou douleurs dans tout le corps, et fièvre supérieure à 38° : seul l'ensemble de ces conditions réunies rend opportun un appel au 15.
 
Avec la hausse du nombre de cas recensés, la diffusion d'une information la plus précise possible est seule à même d'enrayer les excès dûs à l'inquiétude grandissante du public.
 

Désormais les visites aux personnes âgées dans les EHPAD sont interdites, et les visites aux malades hospitalisés doivent respecter un protocole strict.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus