Coronavirus : le Samu 31 submergé d'appels

Depuis la multiplication des cas de Coronavirus en Italie, le Samu 31 fait face à une recrudescence d'appels de personnes inquiètes. 25% des appels concernent des questions sur le Covid-19. Pour l'instant, aucune intervention n'a été déclenchée.
Depuis presque une semaine, le centre de régulation des appels du Samu de Haute-Garonne à Toulouse reçoit énormément d'appels concernant le Coronavirus. Avec l'élargissement de la zone infectée à l'Italie et la multiplication des cas, l'inquiétude grandit dans la population.

25% des appels concernent le coronavirus

Sur les 1000 appels que reçoit le Samu 31 chaque jour, 250 concernent le coronavirus. Vincent Bounes, chef du Samu 31 : "Il y a beaucoup d'inquiétudes sur les risques encourus. Les gens se posent des questions sur la mise en quarantaine notamment quand ils reviennent de pays infectés."

Pour faire face à cette recrudescence d'appels, le Samu a renforcé son équipe de médecins régulateurs. En temps normal, ils sont quatre à traiter les appels, en ce moment, ils sont sept. 

Paul-Henri Auboiroux, médecin régulateur : "On fait beaucoup de recommandations. Si un cas nécessite une mise en quarantaine, on conseille à la personne de ne pas se rendre aux urgences ni chez son médecin traitant. Tout ces appels, c'est une charge de travail non négligleable mais il faut le faire !".

Pas d'intervention pour l'instant

Pour l'instant, aucun appel n'a nécessité une prise en charge des équipes du Samu 31. Mais Vincent Bounes l'avoue : "J'appréhende la découverte du premier cas toulousain car ça va nous exposer à une vague d'appels importante."

Un numéro vert

Le gouvernement a mis en place un numéro vert pour répondre à vos questions sur le Coronavirus COVID-19. Il est joignable en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19