Coronavirus Nîmes : la feria de Pentecôte 2020 annulée aura-t-elle lieu en ligne ?

Confinement oblige, la feria de Pentecôte 2020 à Nîmes n'aura pas lieu. Une triste nouvelle pour les aficionados et pour les fêtards qui investissent restaurants et bodegas chaque soirs mais aussi pour les commerçants et les professionnels du tourisme. Reste la feria sur les réseaux sociaux !

Nîmes - les arènes et la feria - archives.
Nîmes - les arènes et la feria - archives. © maxppp YOAN VALAT

Les rues de Nîmes désespérément vides, des cafés et bodegas qui vont rester fermés encore plusieurs semaines et le parvis des arènes sans aucun touriste...
Les Nîmois confinés espéraient... ils espéraient qu'après des semaines à rester enfermés, ils pourraient sortir de chez eux et célébrer le déconfinement en faisant la fête pour la feria de Pentecôte. Mais les impératifs de santé publique ont vite rattrappé les autorités et les organisateurs.

Prévue du 28 mai au 1er juin, la feria 2020 et toutes les festivités périphériques ont été officiellement annulées, ce mercredi.
 

Aucune condition ne sera réunie pour que la feria puisse avoir lieu. Le déconfinement n'est pas programmé, je ne vois donc pas comment des dizaines de milliers de personnes pourraient ainsi se retrouver à Nîmes" explique Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes.


C'est une tradition vieille de presque 70 ans. Près d'un million de visiteurs s'y déplacent chaque année pour suivre les corridas mais surtout pour faire la fête dans les rues durant 5 jours.
 

Malgré tout mon attachement à cet événement exceptionnel, ce rendez-vous festif, attendu et souhaité par tous les Nîmois comme un moment de fête, de partage et d'amitié, la crise sanitaire actuelle et l'incertitude qui règne sur la sortie de crise me contraignent à annuler la Féria de Pentecôte. 


Face à ce coup dur économique, certains ont eu l'idée de lancer une feria online, la semaine prochaine, pour se retrouver.... et s'amuser par écrans interposés.
 


La feria de Nîmes... numérique 2.0 ?


Face à cette annonce redoutée, certains ont eu une idée un peu folle : créer une feria en ligne autour des traditions taurines sur les réseaux sociaux, pour préserver un peu l'esprit de la fête. 
Car la feria de Pentecôte, c'est l'un des points d'orgue de la saison touristique du Gard. Dans les arènes, il y a les corridas bien sûr et dans la ville, la fête à ciel ouvert avec ses orchestres, ses spectacles de rue et ses bodegas.

Commerçants, artistes, chef cuisiniers, spécialistes de la tauromachie, sont en train de s'organiser pour préparer un programme qui sera diffusé chaque jour, du 17 au 20 avril, sur les réseaux sociaux.

Recettes en direct, concerts et autres cours de danse sont déjà prévus.
 

Ce sera du live, avec des fanfares... des groupes de musiciens. Il y aura des corridas en rediffusion mais commentées en direct ! Enfin le soir, il y aura des apéros pour commenter les corridas.


Depuis sa création officielle, en 1952, c'est la troisième fois seulement qu'une feria de Nîmes est annulée après celles de 1968 et 2002 en solidarité avec les victimes des inondations meurtrières.

Rendez-vous en septembre, pour la feria des Vendanges... du 17 au 20 septembre 2020 inclus.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
féria de nîmes fêtes locales événements sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé société tauromachie culture culture régionale tourisme économie tradition camargue