Coronavirus : le nouveau centre de dépistage ouvert près du Parnasse à Nîmes victime de son succès

Plus de 3 heures d'attente et parfois pour rien : toutes les personnes qui voulaient être testées pour la Covid-19 n'ont pas pu l'être. Le nouveau centre de dépistage de Nîmes, installé près de la salle omnisports du Parnasse, a une capacité de 500 tests par jour, réalisés sur ordonnance uniquement.
Campagne de test de dépistage Covid à Nîmes en septembre 2020
Campagne de test de dépistage Covid à Nîmes en septembre 2020 © FTV
Files interminables, mauvaise communication et pas assez de tests pour tout le monde, voici résumé en quelques mots le jour d'ouverture du nouveau centre de dépistage installé à Nîmes sur le parking de la salle omnisports du Parnasse.

Il fallait s'armer de patience ce lundi 14 septembre pour atteindre la tente du centre de dépistage pour la covid-19... Plus de 3 heures pour certains, arrivés bien avant l'ouverture. 

Mais au-delà des files interminables, le manque d'information a été vivement critiqué. Seules les personnes munies d'une ordonnance pouvaient se faire tester sous la tente. A condition, en plus, d'être parmi les 500 premières, puisque c'est là la limite maximale du centre de dépistage.
 

Personne n'a fait de tri, personne n'est venu prévenir que les gens sans ordonnance ne passeraient pas donc certains ont fait 3 heures de queue pour rien.

Birthe, interrogée dans la file d'attente


Cette famille, en contact avec une personne positive, est heureusement munie des ordonnances nécessaires. Mais l'attente est longue, rendue pénible aussi par l'incertitude : Albert, sa femme et sa fille ne sont pas sûrs d'être dans les 500 premiers.

Apparemment il n'y a pas assez de tests pour tout le monde. Mais ils ne nous disent rien.

Albert, un père de famille en colère

Seulement 500 tests par jour sont prévus pour le moment. Mais plus de 2000 personnes se sont présentées ce lundi 14 septembre, pour le jour d'ouverture du centre de dépistage.
 

On est en difficulté parce qu'il y a une distorsion entre l'offre et la demande. L'offre de tests est insuffisante par rapport à la demande de la population.

Guy Pelenc, président des laboratoires Bioaction

 
Sont prioritaires pour être testés les cas contacts avérés, les personnes présentant des symptômes, celles munies d'une ordonnance et les personnels de santé.

Un point positif :  les personnes qui auront pu être testées ce lundi auront les résultats dans les 24 heures.

Le centre de dépistage du Parnasse est ouvert du lundi au samedi, à partir de 9 heures et jusqu'à la limite de capacité de prise en charge des patients. Le dimanche est réservé pour les prélèvements prioritaires de 10 heures à 12 heures.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société polémique