Coronavirus : des pompiers du Gard envoyés en Guyane face à l'épidémie importante

Les pompiers gardois partent en renfort en Guyane. C’est le département d’outre-mer le plus touché : près de 2 600 cas de coronavirus. Sur place, on s’attend encore à une progression de l’épidémie.

© Cellule Communication SDIS 30

Pour absorber le pic de l’épidémie, l’équipe en provenance de métropole va mettre sur pied une unité ambulatoire, juste à côté du centre hospitalier de Cayenne.

Il y a quelques jours, 3 sapeurs pompiers gardois sont déjà partis en repérage pour évaluer les besoins et la mise en place logistique. Ce mercredi 24 juin, le reste de l’équipe prenait le vol de 14h50 pour les rejoindre aux alentours de 20h (heure de métropole). Parmi eux : 5 autres pompiers du SDIS 30 mais aussi des médecins, pharmaciens, infirmiers et logisticiens originaires de 4 départements métropolitains. 

L’objectif est de monter un hôpital de campagne, qui va jouxter le centre hospitalier de Cayenne, pour traiter les pathologies non-Covid. Cela va libérer des places et les équipes locales pourront davantage se concentrer sur les cas de Coronavirus.

Eric Agrinier, responsable communication SDIS 30

Un hôpital de campagne monté sur place.
Un hôpital de campagne monté sur place. © Cellule communication SDIS 30

Spécificité de l’équipe : être au maximum polyvalent

Le personnel envoyé sur place est habitué à intervenir sur des théâtres de catastrophes, comme les tremblements de terre. 

Une équipe de pompiers gardois était déjà partie en Guadeloupe en 2017 suite au passage de l’ouragan Maria. 

Le matériel est parti mardi 22 juin en camion jusqu’à l’aéroport de Marseille-Provence, puis en avion jusqu’à Cayenne. Des modules sous tentes par système de tubulures, des bâches pour le sol, des brancards, des lits, des médicaments... une infrastructure « de base » rangée dans des caisses et évaluée à 12 tonnes. 

Près de 12 tonnes de matériel emportées pour ériger l'hôpital de campagne et pouvoir aussi pratiquer des soins sur place.
Près de 12 tonnes de matériel emportées pour ériger l'hôpital de campagne et pouvoir aussi pratiquer des soins sur place. © Cellule Communication SDIS 30

A Cayenne, leur mission durera 15 jours à minima. Renouvelable autant que nécessaire.

Eric Agrinier

Une arrivée de renforts de la réserve sanitaire nationale et une augmentation des capacités d’hospitalisation en Guyane qui ont été couvertes par nos confrères de Guyane la 1ère - France Télévisions.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société pompiers faits divers solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter