Election présidentielle : Marine Le Pen en campagne dans le Gard, interpellée par des manadiers en difficulté

Marine Le Pen, candidate du Rassemblement National à l'élection présidentielle, était dans le Gard ce samedi. Alors qu’elle assistait à l'abrivado des plages au Grau-du-Roi, elle a été interpellée par des manadiers camarguais. Avec la crise sanitaire, la profession a subi d’importantes pertes financières.

Marine Le Pen a choisi le Gard pour son premier déplacement depuis la reprise de la campagne. Avec ses 500 parrainages déposés au Conseil constitutionnel, la candidate du Rassemblement National à l'élection présidentielle était en terrain favorable ce samedi. En 2017, le département l'avait placée en tête au premier tour des élections. Sous un soleil radieux, elle a assisté à l'abrivado des plages au Grau-du-Roi, en prenant un long bain de foule avant son meeting à Aigues-Mortes.

Les manadiers indépendants fragilisés

Mais en marge du spectacle, certains manadiers en ont profité pour faire part à la candidate des difficultés rencontrées par leur profession. Avec la crise sanitaire, de nombreuses fêtes taurines ont été annulées depuis 2020. De plus, les manadiers indépendants ont vu le montant de leur cotisation d'assurance flamber. Cumulées, ces difficultés financières mettent parfois en péril la pérennité de leurs activités.  "On est bloqués parce qu’on voudrait prendre plus de bêtes, mais on ne nous assure pas. C’est un engrenage !", s'est exclamé Eric Eyssette, de la manade Lou Pitchoun, en s'adressant directement à Marine Le Pen. "C’est le problème de notre monde. Il n'y a que les gros qui ont le droit d’exister !", a répondu la candidate. "C’est dommage parce que la France est un pays d’indépendants, mais derrière, il faut construire des structures juridiques."

Questionnée plus précisément par France 3 Occitanie sur les solutions à apporter à cette problématique, la candidate est restée évasive. 

Il faut qu'ils puissent continuer à transmettre cette tradition aux jeunes. C'est une activité qui rend tellement de gens heureux. On va trouver des solutions, parce que quand on le veut, on le peut !

Marine Le Pen

Candidate Rassemblement National à l'élection présidentielle

"Nous, les manadiers indépendants, on cherche un soutien", reprend Eric Eyssette, alors que la candidate poursuit son bain de foule sur la plage. "Les gros manadiers sont bien implantés, mais quand on n'appartient à aucune fédération, c'est plus difficile. On est une petite équipe qui défend une approche accessible des taureaux et du monde de la manade. Mais si on ne peut plus défendre ça, on va perdre des traditions."

Lors de ce déplacement de campagne, la préservation des traditions a été un sujet central. Marine Le Pen a également abordé la guerre en Ukraine et la concurrence d'Eric Zemmour, rejoint, entre autres, par son ancien soutien Gilbert Collard. 

Marine Le Pen était accompagnée tout au long de son déplacement par Julien Sanchez, maire de Beaucaire, Nicolas Meizonnet, député du Gard, et France Jamet, députée européenne... mais aussi accueillie par Patrick Vignal, député La République En Marche de l'Hérault.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité