Feria de Pentecôte à Nîmes : suspicions de viols, permis suspendus, policier blessé, le bilan sécurité publié par la préfecture

La Féria de Pentecôte de Nîmes s’est déroulée du jeudi 16 au lundi 20 mai 2024. Les festivités ont attiré plus d’un million de visiteurs sur les cinq jours. Côté sécurité, le nombre de dépistages positifs à l'alcool a fortement augmenté et plusieurs cas d'agressions sexuelles ont été relevés.

Les festivités ont attiré plus d’un million de visiteurs sur les cinq jours. Afin d’assurer la sécurité des
personnes et des biens, ce sont plus 1 500 policiers et gendarmes qui ont été mobilisés. Et le bilan cette année montre une hausse de la fréquentation mais aussi une augmentation du nombre d'infractions, notamment celles liées à la consommation d'alcool.

Si de bons comportements ont été adoptés et ont certainement permis d’éviter des drames sur la route, les faits de violences tout comme la conduite sous l’empire d’un état alcoolique restent trop élevés, avec notamment une hausse de plus de 40 % du nombre de dépistages alcoolémiques positifs réalisés par les forces de sécurité intérieures.

Communiqué de presse de la Préfecture du Gard


Les opérations de prévention ont été menées pendant les quatre jours de festivités. Ainsi l’opération de prévention a permis d’effectuer 2 543 dépistages aux espaces « prévention » des Arènes et du square Antonin. Au total, 1 816 personnes ont été testées positives et n’ont ainsi pas pu prendre la route.

Il est à retenir que sur les près de 7 000 dépistages d’automobilistes, 337 conducteurs, soit moins de 5 %, ont été positifs au dépistage, entraînant :

  •  227 infractions contraventionnelles pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique
  •  110 infractions délictuelles pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique
  •  182 dépistages de stupéfiants ont été effectués en zone police et gendarmerie : 11 infractions ont
    été constatées pour conduite sous l’emprise de stupéfiants.

 

Cette année, l’opération « capuchons de verre » a été reconduite et selon les services de police ,"elle a rencontré un franc succès avec près de 4 112 capuchons distribués." Cette distribution participe à prévenir toute introduction malveillante de drogue ou médicament dans les verres des usagers.

Sécurité routière 


Les unités de la Direction Interdépartementale de la Police Nationale du Gard et du groupement
de gendarmerie départementale du Gard ont effectué de nombreux contrôles routiers, la nuit et
le jour, sur les principaux axes autour de Nîmes et sur l’ensemble du département.

Aucun accident mortel n’est à déplorer.

Néanmoins, Les contrôles routiers organisés par la Gendarmerie nationale et la Police nationale ont conduit à 95 suspensions de permis de conduire :

  •  85 pour conduite sous l’emprise d’alcoolémie
  •  8 pour conduites sous l’emprise de stupéfiants
  •  2 pour conduite sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants

Violences et agressions sexuelles 

Des faits de violences intrafamiliales et de violences faites aux femmes ont également été constatés dont deux agressions sexuelles dont les auteurs ont été interpellés et deux "suspicions de viols" qui sont en cours d’instruction par l’autorité judiciaire.

Un agent de police municipale a par ailleurs été blessé lors de l’interpellation d’un individu.

Contrôles d’établissements

Enfin, 40 contrôles dans des établissements alimentaires comme des restaurants, bodegas et casitas ainsi que dans des stands de produits non alimentaires ont été effectués.

Les contrôles portaient sur la sécurité alimentaire, la loyauté, c'est-à-dire l'origine, l’étiquetage confusionnel et sur le défaut d’affichage des prix.

Un établissement présentant des manquements importants aux règles de sécurité alimentaire a fait l’objet d’une mise en demeure.

Les services de la direction interdépartementale de la police nationale ont procédé à 68 verbalisations
d’établissements de nuit, essentiellement des épiceries, pour non-respect des horaires d'ouverture et
vente d’alcool en dehors des horaires autorisés.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité