Cet article date de plus de 3 ans

Coupe de France : Nîmes s'incline 2-0 contre Saint Etienne

Les Crocos, second de la L2, ont perdu 2 à zéro contre Saint-Etienne ( L1), emmené par son attaquant Robert Beric.  Les Nîmois, en lutte pour l'accession en élite, peuvent regretter les occasions manquées en première période et ne verront pas les 16ème de finale de la coupe de France.

Saint-Etienne, emmené par son attaquant slovène Robert Beric de retour de prêt, a mis fin à une série de onze matches sans victoire en se qualifiant pour les 16es de finale de la Coupe de France après avoir battu Nîmes (2-0), 2e de Ligue 2, dimanche au stade Geoffroy-Guichard.

Entré à la mi-temps à la place du Brésilien Hernani, Beric, revenu le 1er janvier du club belge d'Anderlecht où il avait été prêté, a ouvert la marque en reprenant victorieusement de la tête un coup franc de Rémy Cabela (63).

Une réalisation bienvenue, tant l'équipe stéphanoise paraissait jusque là totalement inoffensive, bien qu'en supériorité numérique après l'exclusion rapide d'Olivier Boscagli pour une grosse faute sur Gabriel Silva (12).


Des occasions manquées pour Nîmes


De leur côté, les Nîmois, en lutte pour l'accession en élite, peuvent regretter les occasions manquées en première période.

Dès la 7e minute, le gardien Jessy Moulin sortait bien dans les pieds de Pierrick Valdivia lequel manquait le cadre de justesse à la réception d'un corner (32).

Après un tir de Tegi Savanier juste au dessus (23), Romain Del Castillo ratait sa reprise sur un centre en retrait (30).

Enfin, un tir de Rachid Alioui était contré par son coéquipier Sada Thioub après un centre en retrait de Del Castillo (36).

Mais l'infériorité numérique était un handicap trop important, et le coup de massue infligé par Beric à l'heure de jeu s'est mué en véritable uppercut lorsque cinq minutes plus tard, Jonathan Bamba doublait la mise en reprenant de volée un centre délivré de l'aile gauche par Cheikh Mbengue (68).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport coupe de france nîmes olympique as saint-etienne