Gard : après la mort du bébé retrouvé dans un canal, le village d'Uchaud sous le choc

Après la terrible découverte d'un bébé dans un canal à Gallargues Le Montueux ( Gard ) et le suicide de son père à Auxerre ( Yonne), les habitants d'Uchaud, où vit la famille, sont sidérés.

Les habitants du village d'Uchaud où vit la famille, sont sous le choc après la mort d'un bébé et le suicide de son père.
Les habitants du village d'Uchaud où vit la famille, sont sous le choc après la mort d'un bébé et le suicide de son père. © Google maps

"Un choc absolu. Un drame inexplicable. La sidération". Au lendemain de ce drame effroyable : la découverte d’un bébé mort dans un canal à Gallargues-le-Montueux ( Gard) et le suicide de son père, retrouvé pendu dans un hôtel à Auxerre, les habitants du village d'Uchaud, où réside la famille sont abasourdis.

Ils étaient arrivés dans la commune depuis cinq ou six ans. Ils louaient un appartement dans le centre-ville. Ce sont des gens discrets, sans histoires.

Joffrey Leon, maire d'Uchaud

Ils n’étaient pas suivis par les services sociaux . Ils louent un appartement neuf dans le centre-ville », précise Joffrey Léon maire d’Uchaud.

Le père de famille a un autre fils, majeur, issu d’une précédente union qui s’entraînait dans l’équipe de foot de Vergèze.

D'importants moyens déployés

« Ce sont des gens « normaux ». Rien de visible n’aurait pu laisser présager un tel drame », ajoute le maire de la commune. Il a suivi de près l’enquête. « Dès le jeudi matin, les gendarmes nous ont contactés car la maman avait déclaré la disparition de son conjoint et de l’enfant. On a visionné les caméras de surveillance ».

L’homme est parti sans son téléphone portable. « Au début on aurait pu croire qu’il était  allé se promener avec le bébé ». Très vite cependant, l’inquiétude grandit et  d’importants moyens sont  déployés par les enquêteurs pour tenter de retrouver l’enfant et son père. Ils localisent la voiture au niveau de Vienne, car l’homme a réglé le péage ave sa carte bleue.

Vendredi, des promeneurs font la macabre découverte. Le bébé de cinq mois est retrouvé dans un canal dans une commune voisine à Gallargues-le Montueux.

Un homme sans histoires

Le père de famille agé de 41 ans est décrit par des proches  et ses collègues de tavail comme "un homme calme et sans histoires, aimant et s'occupant de son enfant". Le procureur de la république de Nîmes qui a donné une conférence de presse, fait état d'un couple "qui s'entendait bien".

Est-ce un accident domestique ? Un balade qui a mal tourné suivie d’une fuite. Quelle explication donner à ce drame ? L'enquête ne fait que commencer.

Selon les résultats de l'autopsie, l’enfant est mort noyé. Son corps ne portait pas de traces de violences.

Avant de se suicider son père a laissé un mot pour son épouse en "s'excusant", ajoutant "j'irai en enfer". Il a été retrouvé pendu dans une chambre d’hôtel à Auxerre (Yonne).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité