Gard : les chercheurs d’OVNI débarquent à Nîmes

Illustration. Une étrange lumière dans le ciel chinois, en juillet 2014 / © Zhu Guoping/Sipa Asia/Maxppp
Illustration. Une étrange lumière dans le ciel chinois, en juillet 2014 / © Zhu Guoping/Sipa Asia/Maxppp

L'association OVNI-Languedoc, installée près de Montpellier, va désormais se réunir régulièrement à Nîmes. Objectif : recueillir davantage de témoignages, et mener l'enquête sur les objets volants non-identifiés...

Par RD

L’association OVNI-Languedoc, basée près de Montpellier, tiendra désormais tous les deux mois une rencontre ufologique à Nîmes. La première a lieu ce jeudi 8 février.

Depuis 15 ans, cette association de passionnés se consacre à la traque des objets volants non-identifiés. Son travail : recueillir des témoignages sur les OVNI observés dans le ciel, puis mener l’enquête sur le terrain, par exemple en prenant contact avec gendarmerie, pompiers, ou encore aéroports.

Pour gagner en visibilité, et par conséquent recueillir plus de témoignages, l’association a décidé de scruter aussi le ciel gardois, en plus du ciel héraultais.

Des méprises, et des mystères


Bien sûr, tous les témoignages ne veulent pas dire que les petits hommes verts sont parmi nous. "Il y a des méprises. Ça peut être Vénus par exemple qui est plus brillante un soir ou un matin que d’habitude", explique Thierry Gaulin, co-fondateur d’OVNI-Languedoc, au micro de France Bleu Gard.

Mais il y a aussi "toute une partie des observations qui restent mystérieuses, des choses qu’on n’arrive pas à expliquer, même avec des informations très précises". Et d’ajouter : "S’agit-il de phénomènes naturels inconnus ? On peut parler de l’hypothèse extraterrestre, de voyageurs dans le temps, etc". Souvent, le mystère reste donc entier, comme dans le cas de "l’affaire Rose C", une rencontre du troisième type.


Moins de triangles, plus de points lumineux


Sur son site, l’association souligne par ailleurs que "l’histoire ufologique nîmoise, loin d’être anodine, est riche en récits et haute en couleur du fait des personnages qui l’ont écrite."

Du XVIIème siècle à nos jours, les observations ont été enregistrées et enquêtées par maints ufologues et différentes associations : batailles célestes, rencontres avec des entités mystérieuses, triangles volants…


Ces dernières années, la nature des phénomènes observés a semble-t-il varié, précise Thierry Gaulin à nos confrères :

Au début des années 2000, on voyait pas mal de triangles dans le Gard. Notamment en 1999, trois groupes de gens séparés ont observé un triangle qui a traversé le département. Plus récemment, on a plutôt tendance à voir des points lumineux. La soucoupe traditionnelle, on la voit plus.


Si toutefois vous apercevez l’une de ces soucoupes, vous pouvez le signaler à l’association sur son site, via un formulaire précisant l’apparence du phénomène, sa distance, son bruit, sa trajectoire, ou encore ses mouvements particuliers…




Sur le même sujet

Lunel : une PME qui équipe un géant du transport maritime pour la bonne santé des eaux

Les + Lus