Gard : le député Gilbert Collard propose une loi pour interdire les poursuites à son encontre

Gilbert Collard sur les bancs de l'Assemblée nationale 2015 / © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Gilbert Collard sur les bancs de l'Assemblée nationale 2015 / © LIONEL BONAVENTURE / AFP

Le député du Gard Gilbert Collard a déposé lui-même devant l’Assemblée nationale une proposition de résolution demandant la suspension de poursuites engagées contre lui-même. Alors qu’il est visé par une enquête préliminaire pour « diffusion d’images violentes ».

Par Joane Mériot

Le site d'informations Contexte, spécialisé dans les coulisses du pouvoir économique et politique, a mis au jour lundi soir une proposition de résolution du député du Gard apparenté FN Gilbert Collard.

Gilbert Collard a déposé un projet de texte législatif pour interdire toute poursuite judiciaire à son encontre. Le texte de proposition est consultable sur le site de l'Assemblée.



Le député apparenté FN est, en ce moment, visé par une enquête préliminaire pour « diffusion d’images violentes ».

Gilbert Collard avait tweeté la photo d'un homme gisant au sol, le crâne défoncé, avec ce commentaire: "Bourdin compare le FN à Daech: le poids des mots et le choc des bobos!". puis d'un autre: "Derrière les mots, il y a les images: on ne fait que montrer l'ignominie des comparaisons haineuses qui nous assimilent à des tueurs!".

Mais la diffusion d’images liées à des actes terroristes est pénalement répréhensible. Le parquet de Nanterre avait ouvert une enquête préliminaire en décembre 2015.

Plus d'un an après, l'ouverture de l'enquête le parquet avait demandé la levée de l'immunité parlementaire dont bénéficie Gilbert Collard. Cette demande avait été rejetée mercredi dernier, le 22 février.





Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus