Gard: des enfants vont parler jeudi matin avec l'astronaute Thomas Pesquet

Les enfants des écoles de Saint-Dionisy et Boissières vont pouvoir converser avec Thomas Pesquet / © Peggy Whitson / ESA/NASA / AFP
Les enfants des écoles de Saint-Dionisy et Boissières vont pouvoir converser avec Thomas Pesquet / © Peggy Whitson / ESA/NASA / AFP

Une vingtaine d'enfants des écoles du Gard vont pouvoir poser des questions en direct et en visio-conférence à l'astronaute français Thomas Pesquet, actuellement à bord de la station spaciale ISS. Vivez cet événement en direct sur notre page Facebook jeudi à partir de 9h20.

Par Olivier Le Creurer

Ils ne l'oublieront certainement pas de sitôt. une vingtaine d'enfants des écoles de Saint-Dionisy et Boissières vont pouvoir converser avec l'astronaute français. Une question chacun sans perte de temps car la liaison avec la station spaciale internationale ne va durer qu'une dizaine de minutes.

L'opération est préparée depuis plusieurs mois. D'un point de vue éducatif d'abord, depuis septembre, tous les enfants des écoles ont étudié l'espace; un vrai programme pédagogique adapté à chaque classe. D'un point technique également, avec le travail de radio-amateurs de la Vaunage qui vont assurer la laision avec la station spatiale. 

Plusieurs mois de préparation

Un simple fourgon stationné devant le bâtiment, un véhicule équipé de quelques ordinateurs et une antenne parabolique sur le toit pour capter le signal: voilà comment échanger à 400 kms de distance.

Plus d'une centaine d'enfants vont pouvoir assister à cet échange de la salle Espace (qui n'a jamais mieux porter son nom) de Vergèze. Nous vous donnons rendez-vous jeudi, à partir de 9h20 pour vivre cette rencontre inoubliable en direct sur notre page Facebook

Les derniers préparatifs pour les enfants:

Les enfants préparent leur rencontre avec Thomas Pesquet
Une vingtaine d'enfants des écoles du Gard vont pouvoir poser des questions en direct et en visio-conférence à l'astronaute français Thomas Pesquet, actuellement à bord de la station spaciale ISS. - P. Arisa et P. Trouillet



A lire aussi

Sur le même sujet

Béziers (34) : le laboratoire Merck condamné dans l'affaire du Levothyrox

Près de chez vous

Les + Lus