Gard : la Maison du Castor ouvre ses portes à Collias près de Nîmes

C'est un animal que l'on trouve fréquemment au bord des rivières du Gard mais peu connu du public. Le castor a désormais sa maison à Collias. Elle vient d'ouvrir ses portes avec des espaces pédagogiques et ludiques.

Accrochée à la falaise, elle se fond dans le paysage. La Maison du Castor a enfin ouvert ses portes après 3 années de travaux et quelques péripéties.  

" On a eu de grosses difficultés avec certaines entreprises car on a un projet un peu atypique, donc nous avons eu des difficultés de réalisations, avec des travaux qui n'étaient pas au niveau d'exigence que l'on s'était fixé. On a dû changer plusieurs fois d'entreprises et dans le domaine public, changer les marchés, cela prend beaucoup de temps " explique Thibaud Clémencet, responsable de la Maison du Castor.

Complètement intégré à l'environnement, le musée est dédié au castor. Ce rongeur semi-aquatique a failli disparaitre des rivières d'Europe occidentale car jusqu'au 20e siècle, il était chassé pour sa fourrure. Depuis l'animal est protégé.

Les castors vivent le plus souvent à proximité de zones boisées ou le long de berges végétalisées de grands cours d'eau et sont bien installés dans les gorges du Gardon. S'ils sont désormais une cinquantaine, il faut s'armer de patience pour les observer. Le castor sait se faire désirer et être discret, il ne sort de son terrier qu'à la tombée de la nuit.

Les adultes donnent naissance à deux petits en moyenne chaque année, mais les petits des années précédentes restent avec les parents jusqu'à l'âge de 2 ans, donc on a des groupes qui peuvent être constitués de 6 à 10 individus au maximum.

Thibaud Clémencet, Responsable de la Maison du Castor de Collias.

" C 'est plutôt la femelle qui organise la vie du terrier, qui permet ou non au mâle de rentrer dans le gîte en fonction du moment de l'année et s'il y a des petits ou pas " poursuit le spécialiste.

Des activités pédagogiques 

Les compétences de l'animal, à la réputation sympathique, surprennent les jeunes visiteurs. Expert en apnée, le castor peut nager jusqu'à 15 minutes sans remonter à la surface de l'eau.

" C'est intéressant de voir comment il travaille le bois, comment il mange, combien de temps il reste dans l'eau " constate Emma, une jeune visiteuse.

" Et même en habitant dans la région, cela ne vient pas à l'idée de se dire, lorsque l'on est en train de se balader ou de se baigner, qu 'il y a une espèce comme le castor qui travaille dans le Gardon " conclut Laura. 

La Maison du Castor est ouverte du mercredi au dimanche. Des visites pédagogiques seront organisées à partir de la rentrée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature musée culture environnement animaux